lun. Nov 30th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La situation à Farabougou empire une semaine après son siège: Le pont d’accès à la localité dynamité par les groupes terroristes & L’armée n’arrive toujours pas à les déloger

Les habitants restent toujours terrés chez eux et n’ont aucune possibilité de joindre d’autres localités du pays. Les vivres se font rares alors que la pression des terroristes se fait beaucoup plus pressante. Sans une intervention militaire, le village se meurt et les communes environnantes, qui sont également dans le collimateur des assaillants, pourraient être la cible d’une éventuelle attaque.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant