ven. Nov 27th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Suite à l’attaque meurtrière survenue la semaine dernière à Sokoura:  Les FAMa et leurs partenaires mènent une opération d’envergure en zone exondée

Selon l’Etat-major de l’Armée, en réaction à l’attaque barbare perpétrée par des groupes terroristes contre la population et les FAMa dans les cercles de Bankass et Bandiagara entre le 12 et le 14 octobre, ayant causé la mort de 13 civils et 11 FAMa, une opération conjointe FAMa-MINUSMA a été lancée dans la région. Cette opération dénommée  » Cobra  » vise à protéger la population locale et lutter contre le terrorisme. Il s’agit d’une opération d’envergure coordonnée dans le plateau dogon et le Seno. Le long de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso est également concerné par cette opération pour traquer les katibas et groupuscules armés qui lancent des attaques meurtrières.

Notons qu’en plus de la menace terroriste, cette partie de la région de Mopti fait régulièrement l’objet d’incursions armées, parfois conduites par les milices armées. De nombreux villages ont été incendiés et du bétail emporté. Des paysans parviennent difficilement à cultiver en raison de la détérioration de la situation sécuritaire. Plusieurs d’entre eux ont fait les frais de la menace terroriste. Signalons qu’en plus de l’opération conjointe  » Cobra  » menée par les FAMa et la MINUSMA, d’autres opérations similaires sont en cours toujours dans la région de Mopti notamment dans le secteur de Boulkessi-Mondoro ou Gossi. Des forces du G5 Sahel participent aussi à ses opérations de sécurisation et de protection des civils.

Abdoulaye DIARRA

Source : l’Indépendant