mar. Déc 1st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Visite du vice-ministre Allemand de la défense à Bamako: L’Allemagne offre son soutien et son accompagnement au gouvernement pour la réussite de la transition

Le Secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral de la Défense, Dr Thomas Silberhorn, en séjour à Bamako, a eu hier des rencontres avec l’exécutif de la transition. Une occasion pour lui de rassurer Bah N’Daw de la disponibilité de son pays à accompagner le Mali dans cette phase de transition.

Dr Thomas Silberhorn, accompagné d’une forte délégation, a rendu hier, mardi 20 octobre, une visite de courtoisie au président de la transition Bah N’Daw. Il a transmis au Chef de l’Etat  » les messages de félicitation des autorités allemandes et lui a réaffirmé leur disponibilité à accompagner le Mali dans cette phase de transition « .

Bah N’Daw et Thomas Silberhorn, après avoir fait un tour d’horizon de la coopération bilatérale entre les deux pays, ont discuté des questions électorales et des réformes nécessaires à la stabilité du Mali. Le vice-ministre allemand a, à cet effet, assuré que son pays  » va accompagner le gouvernement malien dans ce processus « .

Reprise de la formation des FAMa

L’Allemagne, qui a déployé plus de 1000 soldats au Mali dans le cadre de la MINUSMA, annonce que les activités de formation et d’entrainement des FAMa vont reprendre.  » On a décidé la semaine dernière au sein de l’Union Européenne de recommencer nos activités de formation et d’entraînement des forces maliennes « , a déclaré Dr Thomas Silberhorn.

Il a également eu une entrevue avec le vice-président, le Colonel Assimi Goïta, puis avec le Premier ministre Moctar Ouane. Avec le Chef du gouvernement, les discussions ont porté sur le renforcement de la coopération entre l’Allemagne et le Mali. Selon le vice-ministre, rapporte la cellule de communication de la Primature,  » Berlin [est] prêt à accompagner le Mali  » dans la lutte contre la Corruption et pour la réalisation des réformes institutionnelles ardemment demandées par les Maliens depuis des années.

Indispensable assistance des partenaires pour les élections

Il a aussi informé le Premier ministre de la reprise des activités de formation des forces armées maliennes, dans le cadre de la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM). Ce dernier n’a pas manqué, pour sa part, de rappeler que le défi principal de la transition demeure l’organisation des élections libres et transparentes. Pour cela, précise-t-il, le Mali aura besoin de l’assistance et de l’appui de tous ses partenaires.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant