mar. Déc 1st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

En visite à la Direction générale des impôts (DGI): Le ministre de l’Economie et des finances prône  » l’amélioration des recettes et l’exécution transparente des dépenses publiques »

En vue d’éviter un déséquilibre entre les recettes et les dépenses publiques pouvant contrarier le financement des activités des pouvoirs publics, le ministre de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou a rappelé, lundi, aux cadres de la Direction générale des impôts (DGI) l’exigence de résultat relative à la mobilisation des recettes fiscales. Le service dirigé par Mathias Konaté a promis  » d’atteindre son objectif d’ici fin 2020 « .

Dans le cadre de ses visites de prise de contact avec les services centraux et rattachés de son département, le ministre de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou s’est rendu, lundi dernier, à la Direction Générale des impôts. Il s’agissait pour lui de s’imprégner de l’état de fonctionnement du service, mais aussi de s’informer sur ses difficultés afin de les solutionner.

Accompagné d’une forte délégation, le ministre Sanou s’est d’abord rendu aux bureaux abritant les agents de la Sous-Direction Recherche, Enquêtes et Appui à la Vérification, puis à la salle serveur rénovée, installée à la Sous-Direction Informatique. Cette visite guidée a été suivie de l’allocution du  Directeur général des Impôts, Mathias Konaté. Ce dernier  a évoqué  certaines difficultés qui entravent le bon fonctionnement de leurs activités.

Il s’agit, entre autres, de l’étroitesse et la vétusté des structures ainsi que les perturbations qui affectent le réseau informatique. La nécessité de construire un nouvel immeuble pour le siège de la DGI a été donc souligné.

Après avoir constaté non seulement les efforts déployés pour la modernisation du service, mais également les difficiles conditions de travail nécessitant une amélioration, le ministre Sanou a assuré les responsables et le personnel de la DGI de la totale disponibilité de son cabinet à accompagner le service. Cela, dans l’optique de répondre aux exigences de résultat. A cet égard, il a rappelé  » l’obligation de la bonne gestion des ressources à travers le respect des règles de la comptabilité publique prônée par le président de la transition « .

Avant d’insister sur  » l’amélioration de la mobilisation des recettes et l’exécution, de manière transparente, des dépenses publiques en vue de l’atteinte des objectifs de croissance et de développement durable « .

A ce niveau, le DG des Impôts s’est montré rassurant. Mathias Konaté a promis que son  » service  atteindra l’objectif 2020 de recettes  » qui lui est assigné.

Rappelons que pour l’exercice 2019, la Direction générale des Impôts a réalisé un record en termes de mobilisation des recettes pour le Trésor Public : 919 milliards de FCFA mobilisés sur une prévision de 909 milliards de FCFA.

Soit un taux de réalisation de 106%.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant