ven. Nov 27th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Affaire Sidiki Diabaté: Les Déjli et Niamakala sollicitent «l’indulgence de la justice pour la libération de leur fils»

Après son cabinet d’avocats, qui s’est insurgé contre  » sa détention sans être entendu « , les proches et collaborateurs de Sidiki Diakité se sont prononcés, hier dimanche, sur l’affaire opposant  » leur fils  » à son ex-compagne Mamasita. Les Djéli et Niamaka du Mali demandent, pour leur part,  » l’indulgence de la justice  » pour libérer l’artiste, écroué depuis plus d’un mois.

Le célèbre chanteur Sidiki Diabaté a été placé en garde à vue par le Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ) puis écroué le 25 septembre dernier pour  » coup et blessure volontaires et détention de chanvre « . Cette détention a été dénoncée par son avocat, qui déplore le fait que son client n’a jusque-là pas été entendu sur le fond alors que la partie civile et des témoins ont été auditionnés par le magistrat instructeur en charge du dossier.

L’état de santé du détenu est devenu inquiétant, ces derniers jours, même si l’un de ses proches, qui a pu lui rendre visite le week-end, rassure que  » sa santé de s’est beaucoup améliorée « . Ce dernier a confié à L’Indépendant que  » le régisseur de la prison a pris toutes les dispositions pour que l’artiste soit soigné « . Il révèle que Sidiki est  » asthmatique et souffre d’un problème d’estomac « . Le jeune chateur, qui  » est réticent à l’idée d’aller se soigner dans une clinique «  doit, en principe, être soumis à des examens  médicaux ce lundi.

C’est dans ce contexte que le groupe de médiation composé de Djéli et Niamakala et conduit par Mamadou Diabaté a adressé, hier, une lettre ouverte aux plus hautes autorités judiciaires du Mali. Dans cette lettre parvenue à notre rédaction, ils sollicitent une intervention des hautes autorités judiciaires pour  » une situation particulière en faveur de Sidiki Diabaté « .

Ces médiateurs, qui disent se réserver de faire tout commentaire sur l’affaire ayant conduit à l’emprisonnement de l’artiste, indiquent que toutes leurs tentatives de médiation sont restées vaines. Faisant appel à une justice équitable et aux valeurs ancestrales, ils  » implorent l’indulgence de la justice pour une libération de leur fils, neveu, ami, collaborateur Sidiki Diabaté « . Ils espèrent que cette doléance sera entendue par les juges et aboutira à la libération de cet ambassadeur de la musique malienne.

M.S.C

Source: l’Indépendant