mar. Déc 1st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La Maison Centrale d’Arrêt désormais lieu de refuge des artistes maliens: Petit Guimba rejoint son ami Sidiki Diabaté à Bamako-Coura

Le milieu artistique malien connait une véritable secousse depuis un certain temps. En plus de l’arrestation de Sidiki Diabaté, pour lequel les tractations, concerts, et marches n’ont rien amélioré à son sort pour le moment, la semaine dernière, l’artiste-producteur des rappeurs Calibre 27  » Zy Pagala  » a été placé sous mandat de dépôt à la suite d’une plainte  pour «viol et abus sur une mineure». Peiné par la privation de liberté de ces deux icones, le comédien, l’humoriste Youssouf Keita alias  » Petit Guimba » a été épinglé et incarcéré pour  «outrage aux magistrats dans l’exercice de leurs fonctions».

Ce dernier cas serait lié à l’annonce faite par la famille de Sidiki Diabaté sur les réseaux sociaux de la détérioration de son état de santé et le refus des autorités compétentes de lui faciliter l’accès aux soins appropriés. Après quoi, de nombreux fans ont manifesté leur mécontentement et accusé la justice de ne pas jouer pleinement son rôle. Telle fut la faute de Petit Guimba. Il a, dans une vidéo d’une minute, déclaré.  » Je suis vraiment déçu de vous. Il n’y a pas de justice au Mali. Et si d’ici le lundi vous ne libérez pas Sidiki pour qu’il aille se soigner, soyez prêts à en assumer les conséquences. Et je suis prêt à donner ma vie pour Sidiki Diabaté. Vous n’avez pas réussi dans la vie, alors n’essayez pas de bloquer la carrière des promoteurs. Honte à vous, car jamais personne ne pourra faire pour le Mali  ce que Sidiki Diabaté et moi avons fait »

Ces propos seraient donc les raisons de son interpellation par la justice malienne. Certes, il existe la liberté d’expression mais celle-ci a des limites surtout si ça peut nuire à autrui. En voulant aider son ami, Petit Guimba se retrouve lui-même écroué. Dans la dite vidéo, il précise qu’il n’a pas peur de la prison, car il y a déjà séjourné et aucune autorité ne le fera taire.

En attendant son jugement, ses fans seront privés de ses sketches  » Mah et Tidiane ».

A.K

Source: l’Indépendant