mer. Nov 25th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Trois mois après la chute d’IBK: Ses soutiens regroupés au sein de l’EPM ont décidé  » de rester ensemble pour poursuivre leur combat pour le Mali « 

Depuis le coup d’État du mardi 18 août dernier contre le président Ibrahim Boubacar Keïta, les soutiens de ce dernier, regroupés au sein de l’alliance Ensemble Pour le Mali (EPM), se sont retrouvés autour de la même table par la première fois. A cet égard, ils ont décidé à l’unanimité  » de rester ensemble pour poursuivre leur combat pour le Mali « .

L’information a été révélée dans la soirée du jeudi 5 novembre dernier par le président de la Conférence des Présidents de l’EPM, Dr. Bokary Tréta, non moins président du RPM.

Après la chute d’IBK, le peuple du Mali se trouve confronté à des incertitudes politiques, économiques, sécuritaires et sociales qui affectent toutes les composantes de la société malienne. Les organes de Transition, mis en place, font déjà face à des difficultés majeures, relevant essentiellement du front social.

Créée en 2018 pour soutenir les idéaux de l’ex-président IBK et accompagner les actions de son gouvernement, la Conférence des Présidents de l’alliance politique et électorale EPM, dirigée par Dr. Bokary Tréta, s’est réunie en séance extraordinaire autour des perspectives politiques du regroupement. Pour la circonstance, les présidents et/ou représentants dûment mandatés des Présidents des partis membres de l’EPM présents audit rassemblement ont décidé  » à l’unanimité de rester ensemble pour poursuivre leur combat pour le Mali « .

Bokary Treta, président du RPM de dire qu’à cette fin et tenant compte du contexte de la transition politique de 2020, qui est fondamentalement différent de celui qui prévalait en 2018, lors de la création de l’EPM, les Présidents ont également décidé  » de la mise en place d’un Comité ad hoc pour réfléchir sur le futur cadre organisationnel, ses principes et règles d’organisation, ses modalités de fonctionnement et de financement « . Et de conclure que les recommandations dudit comité seront examinées à la prochaine séance de la Conférence des Présidents de EPM.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant