lun. Nov 30th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Avec l’accompagnement de la Minusma: Au moins 17 villages et 9 hameaux du centre s’engagent à « mettre fin aux hostilités »

Les habitants des communes de Dallah et Petaka, dans le cercle de Douentza, une localité régulièrement en proie à de violentes attaques, ont, dans une feuille de route, décidé de mettre un terme aux incursions meurtrières, aux enlèvements de personnes et de bétail. C’était à l’issue des discussions initiées par la MINUSMA avec l’implication des chefs coutumiers, religieux et de responsables de milices armées des communautés peule et dogon.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant