ven. Déc 4th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Décès de l’ancien président de la République ATT: Trois jours de deuil national et d’hommages à ce grand serviteur du pays

Décédé le 10 novembre dernier à Istanbul, en Turquie, la dépouille mortuaire de l’ex-président de la République, Amadou Toumani Touré, est arrivée samedi très tôt le matin, dans la capitale malienne, à bord de l’avion présidentiel.  Elle était accompagnée par sa famille et les officiels maliens commis pour la circonstance. Elle a été accueillie à la descente d’avion par le vice-président de la transition, Colonel AssimiGoïta. Un programme d’hommage a été concocté à la hauteur de la dimension de l’illustre disparu.

C’est demain mardi 17 novembre qu’aura lieu l’inhumation du corps du Général à la retraite Amadou Toumani Touré, ancien président de la République (1991-1992 et 2002-2012). En attendant les funérailles officielles qui auront lieu sur la place d’armes du Génie militaire, le pays tout entier est à pied d’œuvre pour rendre un homme au défunt qui a rendu d’immenses services à la démocratie et au Mali. C’est pourquoi, depuis l’annonce de son décès, les hommages affluent de toutes parts, tant sur le plan national qu’international.

Son domicile à l’ACI 2000 ne désemplit pas  depuis l’annonce de la triste nouvelle, un livre des condoléances est signé régulièrement par les amis, proches, connaissances et de simples citoyens maliens.

Avant de quitter la capitale turque, la dépouille du «soldat de la démocratie» a reçu l’hommage des autorités turques.

Face à l’estime et à l’aura de l’illustre disparu, les autorités de la transition ont conçu un programme à la hauteur de l’évènement. Ainsi, la primature, par décret n°0165-PT-RM du 12 novembre  a annoncé, au nom du président de la République, qu’un deuil national de trois jours est décrété à  compter de ce lundi 16 novembre sur toute l’étendue du territoire national en hommage à ATT. Les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil.

La Grande chancellerie des Ordres nationaux a, de son côté, programmé la tenue d’un cortège funèbre ce lundi à partir de 9 heures.  Il partira de l’Institut Marchoux,  en passant par le monument de l’Indépendance jusqu’au monument de l’hippopotame (Maliba) pour revenir à la chapelle ardente du Génie militaire par le même trajet. En outre, une veillée funèbre sera organisée jusqu’au mardi 17 novembre à 8 heures. En raison de l’importance de l’évènement, le Grand chancelier dit compter sur «la présence effective de toutes et de tous pour participer à ce cortège».

Ces deux activités devront permettre au peuple de communier, une dernière fois, avec le défunt.

YC

Source: l’Indépendant