ven. Jan 22nd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Or : Firefinch a réalisé la première coulée à la mine de Morila

La société Firefinch (anciennement Mali Lithium) qui a conclu l’acquisition de 80% du capital de la mine d’or en novembre de cette année auprès d’AngloGold Ashanti et Barrick Gold (les 20% restants étant détenus par le gouvernement malien) a déclaré, jeudi dernier que la coulée d’or de la mine a commencé faisant a maintenant la société un producteur d’or générateur de revenus. La production du mois en cours à la mine Morila devrait être de l’ordre de 4000 à 4100 onces d’or.

Située dans la région de Sikasso, la mine d’or à ciel ouvert a commencé sa production en octobre La société a souligné que le retraitement, l’extraction et le traitement des résidus fonctionnaient comme prévu et qu’elle atteignait une teneur conforme aux prévisions. Selon Firefinch, la production pour le mois en cours à la mine Morila devrait être de l’ordre de 4 000 à 4 100 onces d’or à un coût global approximatif de 1 000 $ à 1 100 $ l’once d’or. La société a révélé des plans pour augmenter la production grâce à l’exploitation à ciel ouvert du gisement de Morila, de ses puits satellites et de la découverte de Koting sur le projet adjacent de Massigui. Dans un communiqué publié pour la circonstance, le président exécutif de Firefinch, Alistair Cowden, a déclaré: « Nous avons été ravis de la transition en douceur de la direction de Barrick à la direction de Firefinch à Morila et sommes particulièrement heureux de générer des flux de trésorerie « . Pour un retour à l’exploitation à ciel ouvert de la mine, le nouvel acquéreur a procédé au forage des résidus et des fosses satellites, à la rénovation de l’usine, aux études de plans miniers et à d’autres travaux techniques préparatoire. « Nous sommes également heureux que les récents troubles des travailleurs maliens qui a touché l’industrie minière n’aient pas eu d’impact sur Morila» a t-il conclu.

YC avec nsenergybusiness.

Source : l’Indépendant