mer. Août 4th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Covid-19 : ATIR s’inquiète du « non-respect des mesures barrières »

Dans une déclaration, datée du 28 novembre, signée par son président, Pr Younouss Hamèye Dicko, l’Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR), qui est un regroupement de partis politiques et d’organisations pour soutenir la Transition, rappelle qu’en ce moment, la maladie du Coronavirus, dite COVID-19, gagne encore en force dans notre pays. En effet, du 28 Août 2020 au 30 Novembre 2020, le taux de guérison, par rapport aux cas positifs de nos malades, a dégringolé de 78,93% à 67,75%, selon les travaux de scientifiques maliens.

L’Alliance s’inquiète «  pour nos populations qui ne semblent pas bien mesurer la gravité de la pandémie en ne respectant presque plus les mesures barrières contre la maladie « . Elle en appelle aux autorités de la Transition afin qu’elles prennent des mesures adéquates pour lutter contre le fléau. Elle suggère le démarrage,  sans délai, d’une large sensibilisation, à travers l’ensemble du pays, sur la gravité de la maladie du Coronavirus, l’intensification des vérifications incontournables sur les passagers qui arrivent à Bamako par avion avant de leur permettre de se mêler aux populations, le respect de toutes les mesures barrières, partout en République du Mali et jusqu’à l’intérieur des bureaux.

S’y ajoutent le respect de la distance de  »1 mètre », le lavage des mains, le port obligatoire du masque dans les services publics. ATIR recommande une  réglementation des rassemblements populaires et une plus large diffusion dans la presse malienne des communiqués du ministère de la Santé sur la Covid-19, afin que les populations puissent mesurer le niveau de propagation.

YC

Source: l’Indépendant