sam. Jan 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Jugé pour « pédophilie » sur une fillette de 8 ans: Adama Traoré condamné à cinq ans de prison

La Cour d’assises de Bamako a rendu son arrêt, hier, jeudi 3 décembre, sur l’affaire ministère public contre Adama Traoré jugé pour « pédophilie » sur N.D. l’accusé a été condamné à 5 ans de prison et au paiement de 3 millions de FCFA.

Cette affaire s’est passée, courant novembre 2018, à Sirakoro Meguetan, en Commune VI du district de Bamako. Selon les informations, Adama Traoré est âgé d’une soixantaine d’années, vivant dans une villa non achevée en compagnie d’un autre chef de famille. C’est ainsi qu’au cours du mois de novembre 2018, il enverra la petite N.D, âgée de 8 ans, acheter de la cigarette pour lui. Au retour de celle-ci, Adama Traoré l’entraînera dans sa chambre pour apaiser ses pulsions sexuelles sur elle.

Au cours de la nuit, la mère de l’enfant, de retour de la ville, relèvera des traces de sang sur sa fille couchée sur le lit. Après l’avoir pressée de questions, la fille informera sa mère qu’elle a été violée. A sa demande de la conduire chez l’auteur de ce crime, l’enfant se dirigera vers le domicile d’Adama Traoré, qui était absent.

Plus tard, la Gendarmerie de Faladié, saisie par la mère de la victime, ouvrira une enquête, qui permettra, un mois plus tard, d’appréhender Adama Traoré, qui sera saisi et inculpé par la justice pour  » pédophilie  » sur N.D.

Devant la Cour, l’accusé a indiqué qu’il ne se retrouve pas dans l’arrêt de renvoi devant la Cour d’assises. Pour cause, il ne fumait pas au moment où il a été arrêté, il ne pouvait donc pas charger une petite fille d’acheter de la cigarette pour lui et ensuite abuser d’elle.  » C’est à cause de cette affaire que j’ai commencé à fumer à la prison « , a-t-il lancé à l’endroit de la Cour. Il réfutera donc les faits, attribuant méprise à sa popularité auprès des enfants. Car, en retraité de l’armée, il prodigue des cours aux enfants, en plus de son travail de gardiennage.  » Il se sont trompés de cible. Je ne suis pas l’auteur de l’acte « , a-t-il soutenu ferme devant la Cour.

Donnant sa version des faits, Mariam Barry, la mère de la victime, rapportera qu’après avoir découvert sa fille ensanglantée dans le lit, elle s’est rendue avec elle au domicile d’Adama Traoré, qui n’était pas présent. Pour cause, il avait quitté cette maison.  » C’est un mois plus tard qu’IL a été arrêté à Sokorodji par la Gendarmerie », a-t-elle indiqué.

Pour l’avocat de la partie civile, les propos de l’accusé sont incohérents, il est dans la dénégation totale. Il expliquera que l’affaire a été renvoyée à cette session pour défaut de certificat médical de la victime.  » Cette pièce est aujourd’hui dans le dossier, qui ne contient par contre aucun document attestant des qualités de l’accusé pour l’enseignement. La Cour doit retenir l’accusé dans les liens de prévention suivant l’article 228″, a plaidé Me Mamadou Diallo.

Selon le ministère public,  l’accusé a nié les faits à tous les niveaux de l’instruction, alors que les infractions sont constituées. Puisqu’il a été identifié par la victime qui ne comparaît pas devant la Cour,  » nous requérons que l’accusé soit retenu dans les liens de prévention. Qu’on ne lui accorde aucune circonstance atténuante ».

La défense de l’accusé, elle, a insisté sur l’absence de la victime au point de poser la question à la partie civile de savoir si elle n’a pas provoqué l’absence de celle-là. L’avocat a toutefois demandé la clémence de la Cour au cas où elle retiendrait l’accusé dans les liens de prévention.

A l’issue de l’audience, la Cour a retenu contre l’accusé les faits de  » pédophilie «  sur la fille de 8 ans, tout en lui accordant des circonstances atténuantes. Il lui a été ainsi infligé 5 ans de prison et le paiement de 3 millions de FCFA à la victime au titre de dommages et intérêts.       Oumar BARRY

Source: l’Indépendant