jeu. Jan 21st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

L’année 2020 aura été une année noire, ‘’annus horribilis’’: De la pandémie de la Covid-19 en passant par la rupture de l’ordre constitutionnel pour terminer par la disparition de Soumaïla Cissé

Alors qu’elle promettait de belles perspectives pour notre pays, avec la mise en œuvre programmée des pertinentes recommandations du Dialogue national inclusif (DNI), tenu du 14 au 22 décembre 2019, l’année 2020 a été, au contraire, marquée, entre autres, par la pandémie du coronavirus, les manifestations du M5-RFP réprimées dans le sang, le coup d’Etat et la démission d’IBK, le décès de deux anciens chefs d’Etat et de l’ex-chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, que de nombreux Maliens voyaient déjà en pole position pour remporter les futures élections présidentielles.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’indépendant