sam. Jan 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Les maliens et l’an 2021: L’éradication de la covid-19 et le retour de la stabilité au cœur des attentes

L’éradication de la covid-19, la résolution de la crise scolaire, l’organisation d’élections crédibles et transparentes, le retour de la paix et de la stabilité… sont, entre autres, les attentes d’une poignée de Maliens pour cette année 2021.

  Souleymane Touba Diakité (Communicant) :  » II faut mettre un terme aux crises politiques récurrentes « 

 » Ma vision pour 2021 est de voir les Maliennes et Maliens se retrouver, s’unir et agir ensemble afin d’appuyer le processus de la transition en cours dans notre pays. Mon espoir c’est d’engager un processus de dialogue sincère entre les différentes communautés au centre du pays afin que ces conflits et violences communautaires puissent cesser et que la paix revienne définitivement dans cette région. Mes attentes sont relatives à des réformes politiques, des réformes institutionnelles et la mise en place d’un organe de gestion unique des élections pour mettre fin à ces crises politiques récurrentes et à ces instabilités institutionnelles au Mali. Que Dieu nous donne une bonne santé, une longue vie et nous comble de ses bienfaits tout au long de cette année 2021.  »

 

Isaac Dakono (coordinateur de projet) :  » Un désir de paix, d’entente et de cohésion  »        

 » Malgré les différents maux dont souffre le pays, je suis optimiste pour cette année 2021. Certes, le Mali crie et gémit. Mais, il n’est pas dans cet enfer dantesque voué à la loi des canons, de la pandémie, des épidémies et des querelles intestines. Il nous faut lui porter un nouveau regard. Mon espoir pour le Mali de 2021 se nourrit du désir de paix d’entente et de cohésion. Je me réjouis que le besoin de Dialogue soit partagé. J’ai donc bon espoir que les Maliens se retrouveront pour le Mali. En ce début d’année, mes attentes sont essentiellement à l’endroit des autorités actuelles du pays. Qu’elles sachent, une fois de plus, qu’elles ont le devoir et la responsabilité de conduire la destinée de tout un peuple. Qu’elles travaillent davantage pour l’union sacrée de tous les Maliens autour du Mali. Les valeurs de respect, de la solidarité et du patriotisme me semblent la clé pour cette réussite.  »

 

  » Salif Diabaté (agent de santé) :  » Le retour de l’administration et de l’armée sur tout le territoire national  »

 » Je souhaite une bonne et heureuse année 2021 à toutes les Maliennes et les Maliens dans la santé, dans la paix et dans la sécurité. Que Dieu nous protège contre la Covid19. Je souhaite que 2021 soit une année de retour de l’administration et de ‘armée sur tout le territoire national. Que cette année soit celle du rassemblement du peuple malien autour de l’essentiel qui est le Mali.  »

 

Salimata Camara (vendeuse de cola):  » Que 2021 apporte beaucoup de richesse  »

 » Je souhaite que cette année soit plus meilleure et moins déprimante que la précédente. Je souhaite que notre pays retrouve sa stabilité d’antan. Que 2021 apporte beaucoup de richesse, de santé et de bonheur.  »

 

 » Baisser Naba Kéita (restauratrice) :  » Baisser les prix des denrées alimentaires de première nécessité « 

 » Pour ce nouvel an 2021, je vise la sécurité alimentaire à travers les plats et produits consommables. Aussi, j’espère que les autorités baisseront le prix des denrées alimentaires de première nécessité et amoindriront les restrictions sécuritaires des restaurants par rapport à la crise COVID-19. Mes attentes c’est de nourrir sainement la population malienne à prix raisonnable. Sur ce je souhaite une bonne et heureuse année 2021 à tous dans la santé et prospérité.  »

 

Bintou Wonogo (pharmacienne) :  » Eradiquer efficacement le coronavirus « 

 » Que cette année 2021 soit une année de santé, surtout que la maladie à coronavirus soit efficacement éradiquée au Mali. Ma vision est que ma pharmacie soit à la hauteur des attentes de la clientèle et j’espère qu’il y aura de progrès pour ce nouvel an et de grandes offres de marché pharmaceutique pour ce temps de coronavirus. Ensuite j’exprime mes meilleurs vœux de rétablissement aux malades. Puisse Dieu les maintenir en vie.  »

N’Diaye Awa Doumbia (promotrice d’IBA DISIGN) : » Faire vivre le consommer malien  »  

 » Ma vision pour ce nouvel an 2021, c’est de prospérer le stylisme et le design à travers un système textile adapté aux réalités du temps, c’est-à-dire faire vivre le consommer malien à travers des marques purement maliennes. J’espère pouvoir, à travers IBA DISIGN, porter ma pierre à la lutte contre la Covid-19 et la situation de la crise scolaire qui joue négativement sur notre pays. Mes attentes sont multiples, d’abord la paix et la réconciliation nationale au Mali, rehausser les couleurs de la culture malienne dans le monde.  »

Mohamed Lamine Cissé (Contrôleur) :  » Un Mali un, indivisible, démocratique et laïc  »  

 » 2020 a été déprimante. Que le bonheur, la richesse et la santé soient au rendez-vous sur toute l’étendue du territoire malien pour ce nouvel an. Que 2021 marque la fin de la covid-19. J’implore Dieu le tout Miséricordieux pour qu’il nous accorde la santé du corps et de l’esprit, le plus grand bien dont il peut nous gratifier. Vive le Mali un, indivisible, démocratique, et laïc.  »

La Rédaction

Source : l’Indépendant