mar. Juin 22nd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La situation sécuritaire toujours tendue au centre: L’armée visée à Boni, le village de Ségué (Bankass) sous des tirs djihadistes

La région de Mopti connait en ce début d’année un regain de mouvements djihadistes dans plusieurs localités à travers des intimidations ou attaques dirigées contre la population locale ou l’armée. C’est ainsi que dans la journée du lundi 4 janvier, l’armée a été prise pour cible par une attaque aux engins explosifs improvisés (EEI) entre Boni et Nokara dans le cercle de Douentza. Un militaire a trouvé la mort, d’autres ont été blessés et des dégâts matériels sont à déplorer. Toujours dans la région, précisément dans le cercle de Bankass, le village de Ségué a été visé par une attaque conduite par plusieurs individus armés non identifiés. Très peu d’informations ont filtré sur le bilan de cette incursion armée. Au moment où nous mettions sous presse, les tirs nourris étaient toujours audibles dans la périphérie du village. Nous y reviendrons.

A.D

Source : l’Indépendant