sam. Jan 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Vœux de nouvel an d’Aliou Boubacar Diallo président d’honneur de l’ADP-Maliba: « L’année 2021 doit être l’année de la mobilisation générale, de l’engagement et de la vigilance au service exclusif du Mali »

Mes chers compatriotes, Maliens de l’intérieur et de l’extérieur, Je sais combien cette année 2020 a été particulièrement difficile pour chacune et chacun d’entre nous. Je pense particulièrement à la Famille Cissé ainsi qu’à nos frères et sœurs de l’URD dont nous partageons la douleur suite à la disparition de mon frère Soumaïla Cissé. Je pense également au Peuple malien qui a perdu deux anciens Chefs d’Etat, Moussa Traoré et Amadou Toumani Touré.

Des centaines de nos compatriotes ont également perdu la vie du fait de la Covid-19 ou de l’insécurité persistante dans le pays. A toutes ces familles éplorées, je réitère ma compassion et mon entière solidarité. Puissent-ils tous reposer en paix! J’aimerais rendre ici un hommage appuyé à nos soldats du quotidien. Nos Forces Armées Maliennes qui se battent pour notre sécurité, le personnel de Santé qui lutte quotidiennement contre la pandémie de la Covid-19 et l’ensemble de nos agents publics pour leur courage et leur abnégation en cette période particulière de notre histoire.

Chers compatriotes,

En 2020, l’actualité a été marquée par l’ouverture d’une Transition. Le Mali est engagé dans un nouveau tournant majeur de son Histoire. Celui-ci est naturellement ponctué d’incertitudes et de doutes mais il porte également beaucoup d’espoirs. J’espère que cette Transition réussira les grandes réformes attendues en matière électorale, institutionnelle et politique pour corriger toutes les tares de notre démocratie.

La refondation de l’Etat est la principale mission des autorités de la Transition. Chaque Malienne et chaque Malien doivent s’impliquer de manière constructive pour faire avancer les choses. L’année 2021 doit être l’année de la mobilisation générale, de l’engagement et de la vigilance au service exclusif du Mali. Nous devrons accepter de faire des sacrifices et de surmonter nos différences pour faire face à l’essentiel. J’invite les autorités de la Transition à faire preuve d’une grande pédagogie, d’un sens aigu de l’écoute et à œuvrer sans relâche à l’apaisement du climat social et politique pour que toutes les énergies se concentrent sur la lutte contre l’insécurité et la préparation d’élections libres, transparentes et crédibles.

Chers compatriotes,

Le Mali n’a que trop souffert. Trop de souffrance dans nos villes, trop de souffrance dans nos campagnes et nos villages. Il est temps que cela cesse. Travaillons ensemble à bâtir le nouveau Mali dont nous rêvons tous. Ce Mali en paix, où les maliens vivent en sécurité. Ce Mali où le secteur privé est le principal moteur de croissance et de création d’emploi. Ce Mali où nos enfants ont accès à une éducation et un système de Santé de qualité. Ce nouveau Mali est possible. Il est à portée de main. Mais il dépend de notre capacité à nous unir. Depuis mon entrée en politique, la recherche de l’union nationale a été ma seule boussole. Lors des législatives passées, j’ai œuvré sans relâche à constituer ce que j’appelle un bloc de stabilité nationale : le Benso. Ce schéma qui a bien fonctionné à Kayes peut être généralisé à l’ensemble du pays. En 2021, travaillons à ce qu’il se réalise. J’invite tous les Maliens, du Nord, du Centre, du Sud et de l’Ouest, à s’unir car je suis convaincu que seule l’union nationale fera la force du Mali de demain. Partis politiques, société civile, organisations socioprofessionnelles, groupes armés signataires de l’Accord de paix, monde de la presse, des arts et de la culture : AN KA MALI KAI BENSO YE. Retrouvons-nous autour de l’essentiel. L’Union Nationale est la seule solution pour relever les défis auxquels le Mali est confronté.

Mes chers compatriotes,

Comme le disait Winston Churchill :  » un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité tandis qu’un optimiste voit une opportunité dans chaque difficulté « . J’ai choisi d’être optimiste et de saisir l’opportunité que 2021 nous offre pour changer notre cher Mali. Nous sommes certes à un tournant décisif et difficile de notre nation mais tout n’est pas perdu. Nous devons continuer à croire. Croire en nous-mêmes et croire en l’avenir. Sur cette note d’espoir, je vous souhaite à tous un bon réveillon  » masqué  » et une excellente année 2021. Que cette nouvelle année vous apporte bonheur, santé, sécurité et réussite.

Bonne Année 2021 ! Vive le Mali ! Vive l’union nationale ! Vive le Benso et qu’ALLAH Bénisse le Mali et l’union nationale que j’appelle de tout mon cœur !

Président d’honneur de l’ADP-Maliba Président de la Fondation Maliba

Source : l’Indépendant