jeu. Jan 28th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Goodluck Jonathan estime que  » les récentes arrestations ne sont pas de nature à faciliter la conduite de la Transition »

En visite à Bamako dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des décisions du mini-sommet sur le Mali, tenu en octobre 2020 à Accra (Ghana), le médiateur de la CEDEAO Goodluck Jonathan et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie au Premier Ministre Moctar Ouane, hier, à la Primature.

Lors de cette rencontre, trois domaines ont constitué le centre d’intérêt de la mission de la CEDEAO. Il s’agit de  »  la feuille de la transition, l’inclusivité du processus et le niveau de concertation avec les différents segments de la société « .

Le médiateur  n’a pas manqué de se prononcer sur l’ébullition du front social et les récentes arrestations qui, selon lui,  » ne sont pas de nature à faciliter la conduite de la transition « . Celles-ci se rapportent notamment aux grèves de l’UNTM et la poursuite judiciaire  de  plusieurs personnalités, dont l’ex-premier ministre Boubou Cissé.

Pour sa part, le Chef du gouvernement a rassuré  que son  » gouvernement est engagé à la tâche et reste attentif à l’évolution des affaires judiciaires qui suivent un cours parfaitement légal « . A ses dires, dans les semaines à venir, le Programme d’Action Gouvernemental assorti d’un chronogramme sera validé et une conférence sociale sera organisée afin d’écouter et prendre en compte toutes les parties prenantes pour la bonne marche de la transition et pour la tenue des élections libres et crédibles.

S.I.C

Source: l’Indépendant