ven. Fév 26th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Un chèque géant de 2 milliards 266 millions de FCFA remis à 91 familles de soldats tombés en opération pour le Mali

Le 60e anniversaire de la création de l’armée malienne, placé sous le signe de « la reconnaissance, de la solidarité et de la santé» a été célébré, hier mercredi, au cours d’une cérémonie certes sobre mais émotionnelle, à la place d’armes du 20 janvier 1961 à Kati. Le clou de cet évènement a été, en effet, la remise d’un chèque géant de 2 milliards 266 millions de F CFA par le président de la Transition, Bah N’Daw, aux ayants-droit des soldats tombés lors des opérations militaires.

A cause de la situation difficile du pays liée, entre autres, à la pandémie de la Covid-19 qui secoue le monde, le 60e anniversaire de la création de l’armée malienne a été célébré dans la sobriété.

Il était 10 heures lorsque le véhicule transportant le président de la Transition s’est immobilisé à la place d’armes de Kati. Il a été accueilli par le viceprésident de la Transition, Colonel Assimi Goïta, le Premier ministre, Moctar Ouane, le président de la CNT, Colonel Malick Diaw, le ministre de la Défense et des anciens combattants Colonel Sadio Camara ainsi que les autorités administratives et politiques du cercle de Kati.

Après l’exécution de l’hymne national, le président de la Transition a procédé au dépôt de la gerbe de fleurs sur le monument du soldat inconnu. Ensuite, il a remis un chèque géant de 2 milliards 266 millions de F CFA au ministre de la Défense destiné aux ayants-droit des soldats tombés au champ d’honneur. Pour l’occasion, un seul discours a été prononcé par le ministre de la Défense et des anciens combattants, Colonel Sadio Camara. Il dira que cette cérémonie a été sobre mais indispensable, car il s’agit de la reconnaissance de la nation à ses fils qui ont fait le sacrifice ultime pour la défendre.  » 60 ans que les soldats maliens se montrent dignes et se battent en tout lieu et en tout temps pour que le Mali reste libre et indivisible « , a-t- il indiqué. Profitant de cette opportunité, il a souligné que la semaine dernière, les FAMa ont reçu un hélicoptère de combat capable de déplacer les blessés en zone hostile et aussi que mardi dernier un nouveau pavillon a été inauguré à l’infirmerie de l’armée de l’Air. Il a ajouté qu’ hier mercredi, la première pierre du premier hôpital militaire du Mali a été posée. Ainsi, les militaires sont assurés qu’ils seront mieux pris en charge en cas de blessures sur les théâtres des opérations, at- il fait savoir.

Le militaire malien engagé pour sa patrie

Sadio Camara dira que la remise du chèque géant de 2 milliards 266 millions de F CFA destiné à 91 familles de soldats tombés en opération n’est pas que symbolique. Certes, elle est l’application d’une disposition de la loi portant statut général des militaires, mais elle est aussi et surtout l’attachement personnel du président de la Transition à améliorer les conditions de vie des militaires et de leurs familles. Le militaire malien s’est toujours engagé pour sa patrie, allant malheureusement bien souvent jusqu’au sacrifice ultime, a-t-il relevé. Ajoutant qu’il est bien normal, en retour, que la patrie prenne soin de ceux qu’il laisse derrière lui.  » Nulle ressource financière et matérielle n’est audessus de ce sacrifice « , a-t-il dit. C’est pourquoi, expliquerat-il, la remise de ce montant aux familles éplorées ne saurait être une compensation pour effacer ou atténuer les souffrances dues à la perte des proches. C’est simplement le témoignage de l’engagement constant de la nation entière à leurs côtés, a souligné Sadio Camara. Avant de déclarer, s’adressant aux épouses des défunts :  » sachez que vous ne serez jamais des veuves et que vos enfants ne seront jamais des orphelins en République du Mali. Je vous demande d’éduquer nos enfants, de prendre soin de leur avenir, de continuer l’œuvre commune que nous avons menée ensemble pour l’édification de la nation « .

F.C

Source : l’Indépendant