ven. Fév 26th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Caravane du CDR réclamant la libération de Ras Bath: Les soutiens de Mohamed Youssouf Bathily dispersés à coup de gaz lacrymogènes

Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, interpellé et placé sous mandat de dépôt par le tribunal de la commune  III pour  » atteinte à la sûreté de l’Etat « ,  les membres et sympathisants du Collectif pour la Défense de la République (CDR) ont organisé, hier jeudi, une caravane pour demander sa libération.

N’ayant pas obtenu à plusieurs reprises l’autorisation de sit-in du Gouverneur du district de Bamako pour raisons« de la Covid-19 et d’état d’urgence « , les membres du CDR n’ont pas baissé les bras pour autant dans leur quête pour obtenir la libération de leur porte-parole Ras Bath. C’est ainsi qu’ils ont répondu, hier jeudi, vers 14 heures, à l’appel de la caravane du CDR pour la libération de leur porte-parole. C’est devant leur Quartier général (QG) à Djélibougou que les caravaniers ont pris le départ en grand nombre, en présence des responsables et sympathisants du CDR pour rallier le centre-ville de Bamako.

Les caravaniers, en voitures et sur des motos, ont emprunté l’autoroute de Djélibougou pour rallier le Rail-Da en commune II. Ils scandaient tout le long de leur parcours des slogans demandant de libérer Ras Bath.  Au niveau du feu tricolore, non loin de l’hôpital Gabriel Touré, ils ont  été stoppés, dispersés par les forces de l’ordre et ont essuyé des gaz lacrymogènes laissant pour beaucoup leurs engins à deux roues sur place.

A en croire Boubacar Yalcouyé, membre du CDR, la démarche visait à faire le tour de la ville pacifiquement pour dénoncer  » l’arrestation arbitraire de Ras Bath et de ses codétenus « . Car dit-il, ils ont été informés que la caravane n’a plus besoin d’autorisation après le refus des sit-in, avant de confirmer : « plusieurs militants ont été gazés au niveau du feu du CHU-Gabriel Touré. Mais, il n’y a pas eu d’arrestation. On est retourné au QG plus tard pour remercier tous nos soutiens et leur demander de regagner leurs domiciles « , a-t-il fait savoir.

Rappelons que les personnes interpellées et placées sous mandat de dépôt dans la même affaire que Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, activiste et chroniqueur radio sont le Directeur général du PMU-Mali Vital Robert Diop, Mamadou Koné et Souleymane Kansaye du Trésor national, Aguibou Tall de l’AGEFAU. Quant à l’ancien PM, Boubou Cissé, il reste  » introuvable « .

Oumar BARRY

Source: L’indépendant