lun. Mar 1st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour corriger les lacunes et insuffisances dans les textes régissant les élections au Mali: Les représentants des partis politiques et de la société civile ont entamé, hier, trois journées d’échanges

Le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lt-Colonel Abdoulaye Maïga, a lancé, hier lundi 25 janvier, au Gouvernorat du District de Bamako, le processus de trois journées d’échanges entre les représentants (experts) du Gouvernement, de 219 partis politiques, 78 organisations de la société civile, de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et de la Délégation Générale aux Elections (DGE). L’objet de cette rencontre est de corriger les lacunes et insuffisances des textes régissant les élections au Mali : la Charte des partis politiques, la Loi électorale et la Loi organique sur les conditions d’éligibilité et d’inéligibilité des députés.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant