lun. Mar 1st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Dissolution du CNSP: L’ATIR félicite les autorités de la transition

 » L’Alliance pour une transition intelligente et réussie adresse ses félicitations au Président de la transition, au Vice-Président, au Gouvernement et au CNT pour leur clairvoyance et leur courage, leur ayant permis de procéder à la dissolution du CNSP avec élégance et sans anicroche « , soutient la déclaration issue de la conférence des présidents de l’ATIR, tenue samedi dernier.

Lors de cette rencontre entre les responsables de ladite organisation présidée par El Haj Younouss Hamèye Dicko, il a été question de l’analyse de l’actualité nationale dominée par la présence des forces militaires étrangères au Mali, l’Accord issue du processus d’Alger, la dissolution du CNSP – Comité National pour le Salut du Peuple qui a poussé le président IBK à la démission le 18 août dernier- ainsi que du poste de Vice-Président.

Face à ces différentes problématiques, l’ATIR, dans sa déclaration, indique que  » notre pays traverse toujours une situation difficile qui ne laisse aucune marge à la rhétorique […] « . S’agissant de la réussite de la transition, L’Alliance pour une transition intelligente et réussie a, une fois de plus, insisté sur la nécessité de conjuguer les efforts pour le bonheur du Mali.  » Nous devons plutôt situer nos actions dans le sens du bien du Mali, en oubliant un peu nos personnes « , lit-on dans le document à travers lequel l’ATIR lance un appel  »à tous les patriotes » pour accompagner la transition dont la réussite serait  »la réussite de notre nation ».

Face aux questions qui impactent directement l’avenir et la survie du pays, l’Alliance pour une transition intelligente et réussie invite les autorités de la transition à une  »très grande vigilance et responsabilité ». Par ailleurs, elle indique avoir procédé à la formation et à l’organisation des commissions de travail ainsi que six coordinations des communes du district de Bamako, afin de demeurer  »une force de propositions et de succès pour cette transition ».

Moussa Bilaly SIDIBÉ, Stagiaire

Source : l’Indépendant