jeu. Fév 25th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Coup double du Commissariat du 14ème Arrondissement: Un fabricant d’armes artisanales aux arrêts en possession de fusils et PA, Un jeune boucher interpellé après avoir poignardé à mort son ami

Le Commissariat du 14ème Arrondissement, dirigé par le Commissaire Divisionnaire Kadiatou Tounkara et son adjoint Yacouba S. Sylla, vient de réaliser de jolis exploits en matière de lutte contre l’insécurité. Il s’agit de l’arrestation d’un fabricant d’armes artisanales du nom de Yacouba  Koumaré et de Madani  Koné,  suspecté d’avoir mortellement poignardé son ami à Djicoroni-Para.

Engagé dans la traque des malfrats pour la quiétude des populations, le commissariat du 14e Arrondissement vient à nouveau de se faire entendre. Sa Brigade de recherche, dirigée par le Lieutenant Mamadou Kébé et son équipe, s’est rendue à Banconi-Kognoumani, en commune I du district de Bamako, dans la journée du samedi 30 janvier dernier, vers 15 heures et a mis le grappin sur le nommé Yacouba Koumaré sur qui ils avaient mené une enquête pour fabrication d’armes artisanales et de pistolets automatiques qu’il revendait aux malfrats. Une descente de police qui a permis de retrouver trois fusils de chasse, cinq pistolets, onze cartouches de calibre 12 toutes de fabrication artisanale, trois machines de fabrication d’armes, six téléphones et trois motos Djakarta. Cette opération a fait suite à une enquête rondement menée sur un réseau de jeunes qui ravitaillait les bandits en armes.

Un jeune boucher alpagué pour avoir poignardé à mort son ami à Djicoroni-Para

Dans la même foulée, le lundi 1er février, aux environs de 6 heures, le Commissariat du 14ème Arrondissement a été informé par le Médecin-chef de l’ASACO-Djénékabougou de la présence d’un apprenti boucher de son état, poignardé mortellement au marché du quartier. Immédiatement une équipe conduite par l’officier de permanence, Sidiki Samaké, s’est rendue audit centre de santé aux fins de constatation et d’enquête. Arrivée sur les lieux, elle a constaté  dans l’enceinte de l’ASACO un individu allongé, inerte, dans un tricycle. Après les constats d’usage et l’avis du Procureur de la commune IV, le corps sans vie a été remis aux parents des victimes pour inhumation. Ainsi, les premières investigations de la police ont permis d’établir que la victime a été poignardée par un autre jeune boucher domicilié à Sébénicoro. Aussitôt, les enquêteurs se sont transportés au marché. Une opération qui a permis de mettre le grappin sur le nommé Madani Koné, qui sera conduit dans les locaux du commissariat à l’ACI 2000 où il a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Les nommés Yacouba Koumaré, alpagué pour trafic et fabrication d’armes artisanales et Madani Koné, interpellé pour meurtre, seront mis à la disposition du tribunal de la Commune IV aux fins de droit, apprend-on de source policière en charge du dossier .

O.B

Source: l’indépendant