dim. Oct 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Attaque meurtrière du poste de l’armée à Boni (Mopti) le 3 février dernier: La responsabilité du GSIM dévoilée

On en sait davantage sur l’attaque meurtrière perpétrée contre le poste de l’armée à Boni, dans la région de Mopti, le mercredi 3 février dernier. Comme on pouvait l’imaginer c’est bien le  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans  » (GSIM) qui est derrière cette attaque faisant une dizaine de morts dans les rangs de l’armée. S’y ajoute du matériel militaire emporté ou détruit.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant