sam. Mar 6th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le rappeur Iba Montana déféré à la prison centrale de Bamako-Coura

Après l’interdiction qui lui a été faite d’effectuer toutes activités artistiques et musicales sur le territoire de la commune IV, combinée à de nombreuses plaintes pour  » incitation à la haine, injures publiques et apologie  de l’arme « , Sidi Sissoko, connu sous le nom de  »  Iba Montana  » a été finalement arrêté par la brigade de recherche du 9ème arrondissement et déféré au tribunal de la grande instance de la commune IV. Hier, dans l’après-midi, un mandat a été décerné contre lui et il a été conduit à la Maison centrale d’arrêt  de Bamako.

L’artiste avait déjà séjourné en ce lieu pour des plaintes similaires. Il faut souligner que dans ses œuvres musicales, ce rappeur, qui se réclame être « un enfant du ghetto  » et très apprécié par la jeunesse, tient des propos à la limité désobligeants par rapport aux personnalités, aux autorités etc. S’y ajoutent ses propos flatteurs sur les produits stupéfiants, sur les armes blanches etc…

Aminata Kébé

Source: l’Indépendant