jeu. Fév 25th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Conseil d’administration de Barrick en présence du Ministre des mines: Plus de 130 milliards de FCFA versés à l’Etat sous forme de dividende en 2020

Comme chaque année, les administrateurs de Barrick Gold Corporation se sont réunis, la semaine dernière au sein du complexe minier LouloGounkoto (commune de Kéniéba, région de Kayes). Les travaux ont eu lieu en présence du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, M. Lamine Seydou Traoré. C’est ainsi qu’il a été indiqué que l’entreprise Barrick a versé en 2020 à l’Etat un montant de 240 millions de dollars, soit plus de 130,8 milliards FCFA sous forme de dividende.

En effet, malgré un contexte difficile en 2020 marqué par l’instabilité sociopolitique, qui a débouché sur le putsch d’août dernier et la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de la Covid-19, l’entreprise Barrick Gold Corporation a tenu à respecter ses engagements envers l’Etat. Ainsi, au cours de l’année écoulée, le président et directeur exécutf de Barrick, Mark Bristow a révélé que la production d’or a été de 680,2l5 once. Ce qui dépasse de loin les prévisions fixées par le complexe minier Loulo-Gounkoto, malgré le contexte difficile. Pour autant, cela n’a pas empêché l’entreprise Barrick d’honorer ses engagements envers l’Etat. C’est ainsi qu’un montant d’environ 240 millions de dollars en 2020, soit plus de 130,8 milliards FCFA, a été versé aux autorités par Barrick sous formes de dividendes.

Aussi, a- t-il tenu à rappeler que depuis le début de ses activités au Mali, Barrick (précédemment Randgold Resources) a contribué pour un montant avoisinant 7,7 milliards de dollars, soit environ 4 200 milliards FCFA à l’économie nationale. Cela, sous forme d’impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux. D’après M. Bristow, l’entreprise minière contribue chaque année entre 5 et 10% du PIB (Produit intérieur brut) du pays. Par ailleurs, outre les deux mines souterraines déjà opérationnelles à savoir Yalea et Gara, la capacité de production sera également renforcée bientôt par la mine souterraine de Gounkoto qui devrait livrer ses premières tonnes de minerais durant le second trimestre de cette année. S’y ajoute, à ces efforts, le soutien accordé par Barrick aux entreprises locales chiffré à plus de 375 millions de dollars, soit plus de 204,4 milliards FCFA, en 2020.

Plus d’un milliard dans la lutte contre le Covid-19

S’agissant de la lutte contre la pandémie de Covid-19 au Mali, Barrick a déboursé plus d’un milliard de FCFA depuis mars 2020, date à laquelle les premiers cas de contamination ont été détectés. Visiblement satisfait, le Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, M. Lamine Seydou Traoré, présent ce week-end sur la mine d’or de Loulo et qui a pris part aux travaux du conseil d’administration de la mine, a salué la démarche transparente de l’entreprise. Avant d’exprimer l’importance accordée au secteur minier par les autorités de la transition afin que l’or brille davantage pour les Maliens.

Massiré DIOP

Source : l’Indépendant