sam. Mar 6th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Inauguration de la grande mosquée de vendredi de dramané (Kéméné-Tambo à Kayes): Soumeylou Boubèye Maïga, président de l’ASMA CFP, à l’honneur

En réponse à l’invitation des populations de Dramané (Commune rurale de Kéméné-Tambo, région de Kayes), le vendredi 12 février dernier, l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, président de l’ASMA-CFP, a participé à la cérémonie inaugurale de la Grande Mosquée de la Jumah de ladite localité. A cette occasion, la population de Dramané n’a pas tari d’éloges et de remerciements à l’endroit de l’illustre hôte pour sa présence remarquée à leurs côtés lors de la cérémonie de la première prière de Jummah dans le saint lieu de culte. Un acte qui honore tous les ressortissants de ladite localité.

Le président de l’Alliance pour la Solidarité au MaliConvergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP) et sa délégation ont été accueillis, aux environs de 11 heures, à l’entrée de Dramané (Commune rurale de KéménéTambo, région de Kayes), une localité malienne, située à la frontière mauritanienne, puis ils ont été conduits chez le chef du village, Mahamadou Inamo Dramé par des jeunes à motos et par des véhicules aux sons des klaxons de bienvenue. Aux côtés du chef de village, il y avait l’imam de la localité, le très respecté Hamidou Sy Savané ainsi que ses conseillers.

Dans le vestibule du chef de village, l’invité de marque et sa délégation ont été installés et accueillis par les salutations d’usage et les bénédictions. L’on a remarqué aussi, la présence de l’ancien Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Mohamed Ali Bathily, fils du terroir, venu prendre part à la cérémonie d’inauguration de la Grande mosquée de Dramané. Au terme des convenances protocolaires, SBM a remis au premier responsable du village trois cartons contenant chacun 50 exemplaires du Saint Coran, deux bœufs et une somme symbolique d’un million (1 000.000) de francs CFA. Ce geste a été salué par toute la population de Dramané, à travers des propos de reconnaissance, ponctués de bénédictions pour l’homme et pour le Mali.

Prenant la parole, Me Mohamed Ali Bathily, en tant que fils du terroir, a témoigné le lien historique qui le lie à l’invité du jour.  » Nous sommes des frères de lutte depuis des années. Boubèye et moi sommes liés avant même l’avènement de la Démocratie au Mali, donc la coloration politique n’a rien à voir dans nos relations « , a-t-il révélé.

A la demande de ses deux hôtes, l’imam a formulé des bénédictions pour le pays afin qu’il surmonte les difficultés de l’heure, que soit instaurée une paix durable au Mali et qu’une entente cordiale s’établisse entre les fils du pays. Ce fut un moment de joie et de communion entre ces deux grandes personnalités du pays.

Signalons, pour revenir à la raison qui a réuni des milliers de fidèles musulmans, venus d’un peu partout et qui ont été les témoins oculaires de cet événement, qu’à 14 heures, en raison du léger décalage horaire dans la première région, Soumeylou Boubèye Maïga et sa délégation ont participé à la première prière de vendredi, symbolisant l’ouverture officielle de la grande mosquée, construite par des filles et fils de Dramané, installés à l’étranger, pour un coût de 600 millions de francs CFA. Après le prêche et la prière dirigée par le fils du grand imam, Hamidou Sy (en raison de la santé fragile de ce dernier et de son âge avancé), la population de Dramané n’a pas tardé à signifier au président de l’ASMA-CFP l’importance de sa présence à leurs côtés lors de l’inauguration de cette grande mosquée. Pour elle, sa participation à la cérémonie officielle d’inauguration est un acte historique et mémorable pour tous les ressortissants de la localité et pour les générations futures.

L’invité du jour, SMB, s’est réjoui d’avoir pris part à la première prière de vendredi dans la mosquée de Dramané, commune de Kéméné-Tambo. A ses dires, cette belle architecture est le fruit de l’effort collectif des fils et filles de Dramané établis dans les quatre coins du monde, dont il salue l’esprit de solidarité et de cohésion qui a prévalu tout au long de la réalisation de ce projet. Rappelons que plusieurs personnalités de la première région, dont le Gouverneur, Col Moussa Soumaré, ont pris part à cette cérémonie d’inauguration. Auparavant, le président de l’ASMA-CFP avait fait une escale à Ambidéïdi (Commune de Kéméné-Tambo), fief électoral de l’un des anciens députés du parti ASMA, l’Honorable Modibo Sogoré. Il s’est également déplacé dans la Commune de Tafacirga où il a rendu une visite de courtoisie au chef de village et aux notabilités de la ville et à Gouthioubé adossé à la rivière Falémé à la frontière Mauritano-Sénégalaise.

A Tafacirga, Soumeylou Boubèye Maïga est allé se recueillir sur la tombe de Chouaïbou Mamadou Lamine Dramé, fils de l’imam et guide Mamadou Lamine Dramé, dont le camp militaire de Kayes porte le nom. Ils ont tous deux (père et fils) été assassinés, le même jour, par le colonisateur français, en 1887.

Daouda SANGARE

Envoyé Spécial à Dramané, région de Kayes

Source : l’Indépendant