dim. Oct 17th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Soumeylou Boubèye Maiga, aux militants de son parti à Kayes:  » On ne prépare pas les élections le jour du vote, on les prépare avant le scrutin « 

Le président de l’Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP) Soumeylou Boubèye Maïga, accompagné par les responsables de la section régionale de Kayes, notamment l’ancien député à l’Assemblée nationale, Modibo Sogoré et Cheick Modibo Diarra dit COD, 3è adjoint au maire de la Cité des Rails, a rencontré les militants du parti pour s’imprégner de la vie de sa formation politique. C’était le samedi 12 février dernier, à l’Hôtel Sahel de Kayes, à son retour de Dramané où il a participé à l’inauguration officielle de la Grande mosquée de Jumah de ladite localité.

Pour bien préparer les futures échéances électorales, la plupart des acteurs politiques pressentis candidats sont au four et au moulin pour baliser le terrain et redynamiser leur parti. Pour le président de l’ASMA-CFP, il faut que le parti soit représenté partout au Mali ainsi que parmi la diaspora malienne afin d’avoir de meilleurs résultats aux élections générales à venir.

A cet effet, face aux militants et sympathisants de sa formation politique à Kayes, il a rappelé l’importance d’une présence effective des représentants du parti partout dans les villages, les hameaux, les communes, les arrondissements et les cercles… en mettant en place les comités et les sous-sections pour suivre le vote et mobiliser les citoyens/ militants à voter. C’est dans ce souci qu’il a également rappelé que la politique est basée sur la confiance.  » La politique se fortifie sur le socle de la confiance des uns aux autres « , a-t- il réaffirmé.

Soumeylou Boubèye Maïga a, de ce fait, exhorté ses sympathisants, notamment les plus jeunes, à se réconcilier autour du Mali pour atteindre une paix durable et réaliser l’entente nationale. L’ancien Premier ministre leur a aussi demandé de cultiver l’esprit de paix, car c’est de cela que la population a besoin. Avant de les inviter à redoubler d’ardeur afin d’implanter le parti dans l’ensemble de la région.  » Nous ne sommes pas là pour une campagne, mais nous préparons la campagne pour les élections à venir « , a-t-i précisé.

Une indication pour lui destinée aux militants visant à renforcer les structures et les bases du parti partout dans la région de Kayes.  » Les électeurs sont différents de la foule, donc cherchons à renforcer le parti par les vrais votants, qui peuvent voter et faire voter les autres « , a-t-il martelé. Il a ensuite renchéri :  » On ne prépare pas les élections le jour du vote, on les prépare avant le scrutin », avant de soutenir que c’est dès maintenant qu’on prépare les élections, partout où se trouvent de potentiels électeurs.

Il faut noter que, durant son séjour à Kayes, SBM a prêché partout l’entente, la cohésion sociale et surtout l’amour du prochain afin de sortir le Mali de cette situation difficile qui n’a que trop duré. Auparavant, il avait rendu une visite de courtoisie au maire et au chef de village de Médine, dans la Commune de Hawa Dembaya, une localité située à 15 km de Kayes, dans le cadre de ses visites de proximité. Une occasion pour Soumeylou Boubèye Maïga et sa délégation de visiter le Fort de Médine, sous la direction du guide et conservateur national, Bréhima Sissoko. Il s’est ensuite rendu chez le patriarche des familles Diallo, Oussoubi Diallo, à Kounda, chef-lieu de l’excanton de toute la région de Kayes, ainsi qu’à l’imam de Dougouba, Tahirou Diombera Sacko. Pour boucler cette mini tournée kayésienne, le président de l’ASMA s’est rendu à la direction générale du Groupe de Médias  » Kayes Infos  » (GMK). Après la visite du local, SBM qui est, rappelons-le, journaliste, a salué l’esprit entrepreneurial et la démarche dynamique des jeunes qui animent ce groupe en parfaite communion avec les populations de la région et celles de la diaspora de la localité.

Daouda SANGARE depuis Kayes

Source : l’Indépendant