ven. Fév 26th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Assemblée générale extraordinaire de la  femafoot: La validation du budget et des rapports financiers 2020 va alimenter des débats contradictoires  

Le Centre International de Conférence de Bamako (CICB) a servi de cadre, hier mardi 16 février, à l’Assemblée générale extraordinaire du Comité Exécutif de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOO). En dépit de l’appel à l’apaisement et à la convivialité lancé par le président Mamoutou Touré dit  » Bavieux  » elle risque d’être dominée par le débat sur la validation du budget et des rapports financiers 2020.

Au cours de ces assises, les délégués venus des ligues régionales, des clubs de première division, des clubs champions de deuxième division et les associations membres se pencheront sur l’approbation du budget de l’exercice écoulé, le rapport sur la situation financière avec présentation du bilan consolidé et révisé et du rapport des pertes et profits, l’approbation des comptes et états financiers annuels audités incluant les états financiers consolidés et le rapport annuel des commissaires aux comptes, l’approbation du budget de l’exercice 2020- 2021.

Introduisant les travaux, le président du Comité Exécutif de la FEMAFOOT, Mamoutou Touré, a rappelé que, depuis le 29 août 2019, les destinées du football malien ont été confiées à son équipe après une longue période de crise.  » Le football malien souffre de l’incompréhension née entre ses acteurs. Malgré tout, nous avons voulu tenir cette assemblée générale dans un cadre convivial et apaisé ».

C’est ainsi qu’il a invité les délégués à des débats courtois et constructifs, dans l’intérêt de notre football.  » Rien de grand ne peut se construire dans la division. Aujourd’hui, le monde sportif nous regarde, sachons raison garder. Nous avons l’avenir de nos enfants entre nos PA R Abdoul DEMBELE mains. Ces enfants qui ne cherchent rien d’autre qu’à jouer au ballon « , at-il souligné.

Par ces propos, le président Touré tente de circonscrire les débats autour du budget et des rapports financiers 2020. Lesquels font ressortir des irrégularités portant sur plusieurs millions de F CFA, liées à la non prise en compte de trois mois dans la gestion du bureau de la Femafoot sur les douze mois de l’année. En outre, le président de la FEMAFOOT a salué le ministre des Sports et de la Jeunesse, Mossa Ag Attaher.  » Homme d’engagement, de loyauté, le ministre, depuis sa venue, a su accompagner les équipes nationales du Mali partout où nous sommes allés. Aujourd’hui, il n’y a pas de barrière entre un ministre de la République et un joueur engagé pour la patrie. Car, nous visons le même objectif, donner au peuple malien ses lettres de noblesse « .

Pour le Conseiller technique du ministre des Sports et de la Jeunesse Mahamadou Sidibé,  » en 2019, nous avons tous été honorés par la mise en place d’un Comité Exécutif en présence des responsables nationaux et internationaux et de nombreux observateurs. Je mesure avec vous tous le plaisir que nous avons eu ce jour », a-t-il martelé. A l’entendre, la mitemps a duré et la reprise des activités après l’arrêt suite à la crise sanitaire n’a pas été rapide pour diverses raisons que nous connaissions tous.  » Au regard des points inscrits à l’ordre du jour, je vous exhorte à un examen minutieux et à des propositions pertinentes à la hauteur des attentes de tous les acteurs du football malien et de tous les Maliens. Je reste convaincu que les débats seront riches et crédibles ».

Abdoul DEMBELE

Source : l’Indépendant