mar. Juin 22nd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, préoccupé par la violence meurtrière et ses conséquences dans la zone des « trois frontières »:   » Plus de six millions de personnes ont basculé dans l’extrême pauvreté et le G5-Sahel a un rôle à jouer… « 

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, préoccupé par la violence meurtrière et ses conséquences dans la zone des « trois frontières »:   » Plus de six millions de personnes ont basculé dans l’extrême pauvreté et le G5-Sahel a un rôle à jouer…  »

En marge du sommet du G5-Sahel, tenu récemment dans la capitale tchadienne, le Secrétaire général de l’ONU a, une nouvelle fois, attiré l’attention de la communauté internationale sur la détérioration de la situation sécuritaire dans  »la Zone des trois frontières », avec la spirale de la violence qui aggrave une situation humanitaire déjà difficile.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant