dim. Mar 7th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Situation sécuritaire toujours préoccupante au centre: Au moins cinq morts, des habitations, des greniers brûlés et des animaux emportés

Malgré la signature d’un certain nombre d’accords de paix dans la zone du Séno (Bankass, Koro, Bandiagara), l’insécurité y prévaut  par endroits avec des incursions d’individus armés non identifiés,  dans les villages de Bagourou et Yabatalou, dans la commune de Kanibonzo (cercle de Bankass). Des sources locales font état d’au moins cinq morts et de nombreux dégâts matériels et d’une importante quantité d’animaux enlevés.

Selon des sources locales, les hommes armés en motos avaient d’abord harcelé,  en début de soirée  du mardi 16 février,  les localités citées plus haut avant de lancer une attaque le lendemain mercredi. Les assaillants ont,  au cours de leurs incursions,  tiré à bout portant sur les civils démunis et sans défense. En plus des cinq personnes tuées par balles, plusieurs autres ont été blessées.  De nombreuses  habitations ont été brûlées et des animaux emportés.

Après ce forfait, ils sont partis avant l’arrivée des premiers éléments des forces de sécurité.

Signalons  que les groupes armés sont toujours mobiles dans les localités de Koro et Bankass malgré la présence militaire et  la signature d’accords de paix entre les communautés. En témoigne l’enlèvement, ces derniers jours, d’ouvriers travaillant sur un chantier à Diallassagou. Ces derniers ont,  semble-t-il, été relâchés après des tractations.

A DIARRA

Source : l’Indépendant