dim. Avr 11th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le 2è pont de Kayes inauguré samedi avec pompe: Cette infrastructure, longue de 541,30 m va décongestionner le trafic sur l’ancien pont

Sous le haut patronage du Premier ministre, Moctar Ouane, le ministre des Transports et des infrastructures, Makan Fily Dabo a inauguré, samedi 27 février, le 2è pont de Kayes et de ses 5 voies d’accès qui relient désormais les deux rives de la ville sur le fleuve Sénégal. Un véritable soulagement pour les habitants de la Cité des rails.

D’une longueur de 541,30 mètres, cette infrastructure répond à un type de structure mixte mêlant l’acier et le béton. Elle contribue ainsi au désenclavement intérieur et extérieur de notre pays et à la croissance économique, tout en assurant la continuité du trafic sur le corridor Bamako-Dakar par le nord de la ville de Kayes.

Journée historique dans la cité des rails, marquée par une cérémonie des grands jours, 22 ans après la mise en service du 1er pont. Pour l’occasion, plusieurs membres du Gouvernement, des autorités politiques, administratives et traditionnelles de Kayes étaient présents. Cette infrastructure vient ainsi décongestionner le trafic sur l’ancien pont qui, de par sa conception et son âge, ne répond plus aux normes de la circulation.

Relance du trafic ferroviaire

Selon le ministre des Transports, Makan Fily Dabo, au-delà de l’amélioration et de la fluidité du trafic, cet ouvrage assure désormais une liaison pérenne entre Bamako et le port de Dakar, en contribuant au renforcement de l’intégration économique et de la coopération sous régionale, aux échanges commerciaux et à la réduction des coûts de transport ainsi que le temps de parcours. En outre, il favorisera le développement de la recherche et l’extraction des ressources minières dans la région ; la réduction de la pauvreté.

De l’avis du ministre, il sera aussi un soutien au développement réel de la première région. C’est un ouvrage d’utilité et de qualité, a-t-il précisé. Ajoutant qu’au-delà, ce sont d’autres ouvrages qui viendront pour consolider ces acquis, notamment la réhabilitation du Chemin de fer Bamako-Dakar. Et le premier responsable des transports de rassurer l’ensemble des populations de la Cité des rails de la détermination de son département pour la relance du trafic ferroviaire.

Puissant vecteur de communication et de désenclavement

Pour sa part, le Premier ministre, Moctar Ouane indiquera que cette cérémonie marque la concrétisation d’une aspiration fondamentale de tous les Maliens, en général, et de tous les Kayesiens, en particulier :  » Le 2è pont est le prolongement de la route qui relie Kayes au reste du Mali, ouvre la ville aux échanges multiples et vient renforcer son intégration économique, sociale et culturelle. Ce pont, à ne pas douter, constitue un puissant vecteur de communication et de désenclavement. Il contribue également à l’esthétique urbaine et à l’amélioration de la sécurité routière « , a-t-il déclaré.

Il convient de noter que le financement des travaux de construction du  2è Pont sur le fleuve Sénégal et ses routes d’accès a été entièrement pris en charge par le Budget national, pour un coût global de 58.156.134.751 F CFA TTC.

Auparavant, le ministre Makan Fily Dabo et son homologue des Affaires foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dionkè Diarra avaient visité la zone aéroportuaire de Kayes, qui commence à être occupée par des habitations. Toute chose qui empêche l’équipe de l’Aéroport de travailler convenablement.

Cellule de Communication du ministère, avec Falé  COULIBALY

Source: l’Indépendant