dim. Avr 11th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Prévention et lutte contre la Covid-19 au Mali: L’APBEF offre au gouvernement des équipements médicaux d’une valeur de 30 millions FCFA

Le ministre de la Santé Dr Fanta Siby a reçu, hier mercredi, au cours d’une cérémonie, un important lot d’équipements de prévention et de prise en charge de la Covid-19. Cette donation d’une valeur de 30 millions FCFA a été effectuée par l’Association professionnelle des Banques et Etablissements financiers du Mali (APBEF).

Selon Bréhima Amadou Haïdara, président de l’APBEF, ce énième don est une des nombreuses réponses des banques et établissements financiers du Mali à l’appel des autorités de transition pour appuyer leurs  efforts de lutte contre la pandémie de Covid-19. Cette nouvelle donation remise hier au ministre de la Santé est composée de cinq moniteurs de surveillance, 1 250 blouses à usage unique, 10 concentrateurs d’oxygène, 12 négatoscopes deux places pour une valeur de 30 millions FCFA. Elle est destinée à l’hôpital du Point G pour faire face aux  » difficultés dans la prise en charge des cas compliqués « .

 » A travers ce don, l’APBEF nous apporte un soutien considérable dans la prévention et la prise en charge [des malades] « , a affirmé Dr Fanta Siby, ministre de la Santé et du Développement social ajoutant que «  par ce geste, l’association prouve qu’elle œuvre au bien-être du Mali et des Maliens « . Selon elle, ce don arrive à point nommé car il renforcera la capacité nationale de prévention et de prise en charge de la Covid-19. Elle a donné l’assurance qu’un usage rationnel, dans une transparence totale sera fait de cette donation.

Ce geste s’ajoute à plusieurs autres actions menées par l’APBEF-Mali dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de lutte contre le Coronavirus au Mali. En plus de la sensibilisation de sa clientèle et du personnel, l’association à travers ses membres, avait fait une première contribution de 750 millions FCFA et une seconde à travers une banque à hauteur de 1 milliard 350 millions FCFA.

Au total, les différentes contributions du secteur des banques et établissements financiers se chiffrent à ce jour, selon Bréhima Amadou Haïdara, à plus de 2 milliards FCFA. De plus, précise-t-il, des banques ont accordé des facilités à la clientèle pour l’accès au crédit et paiement des échéances de crédit.

Moussa Sayon CAMARA

Source: l’Indépendant