sam. Avr 17th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Promotion de la Science, la Culture et la Paix: L’UCAO-UUBa et l’Ecole de Maintien de la Paix engagent un partenariat

Dans le cadre de la promotion de la Science, la Culture et la Paix, l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO-UUBa) et l’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako ont signé, le mardi 2 mars, une convention de partenariat.

Le Directeur de l’EMP, Colonel Souleymane Sangaré, dira à l’occasion que les points communs entre les deux entités sont des atouts considérables qui favoriseront, à coup sûr, l’établissement d’un partenariat plus réaliste et opérationnel.  » Nous avons tous à cœur de partager, de former et d’éduquer des hommes et des femmes qui, nous l’espérons, serviront d’exemples et prôneront toujours la paix au lieu de la violence, l’échange au lieu de la contrainte et la lumière en lieu et place des ténèbres qui, malheureusement, accompagnent trop souvent l’ignorance« , a-t-il expliqué.

Pour le Président de l’UCAO-UUBa, le  Père Clément Lonah, ce jour est un grand jour pour son université, qui voit la réalisation d’un de ses grands rêves, l’ouverture sur le monde scientifique et la culture de la paix.

A ses dires, en signant cette convention avec l’Ecole de Maintien de la Paix, qui a un rayonnement ouest africain, continental et mondial, l’UCAO de Bamako trouve un partenaire idéal pour réaliser ses ambitions en Afrique de l’Ouest. Parmi lesquelles il a cité l’excellence dans la formation scientifique et humaine, l’intégration sous-régionale, en permettant la mobilité des étudiants et professeurs dans l’espace de l’Afrique occidentale, la mutualisation de compétences en regroupant les savants dans un espace universitaire pour donner un enseignement de qualité.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Amadou Kéïta a, pour sa part,  salué cette convention, dont l’objectif est bel et bien de promouvoir la recherche scientifique et la formation au sein des deux organismes sur le plan des idées, mais également sur celui des actions.

 » C’est un privilège de pouvoir transformer, améliorer une société pour le bien du plus grand nombre, surtout des plus jeunes. Nous avons la responsabilité de leur éducation et de leur formation. Nous devons leur permettre d’être des citoyens à part entière, quelle que soit leur université d’appartenance ou leur provenance sociale. Une telle logique est à la fois un devoir de génération, de patriotisme et même d’humanité. Il nous faut cultiver la paix à tout moment et en tout lieu, mieux, nous devons l’ancrer dans nos attitudes et habitudes sociales « , a-t-il soutenu.

Présidant cette cérémonie de signature de convention, le Vice-chancelier de l’UCAO-UUBa, le Cardinal Jean Cardinal Zerbo,  précisera que la paix favorise le rayonnement de la science, la science s’épanouit dans un climat de paix. «  Les deux Institutions, l’Ecole de Maintien de la Paix et l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, en conjuguant les efforts, pourront apporter une grande richesse à notre sous-région et à l’Afrique entière, en quête de paix « , a-t-il argué.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant