dim. Août 1st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Péage: les véhicules de transport en commun et les camions en arrêt de travail ce mardi

Le bras de fer continue entre le ministère des Transports et des Infrastructures et les différents syndicats des transporteurs autour du paiement de la redevance de péage par passage et par véhicule. Cette mesure, entrée en vigueur depuis le 1er mars dernier, n’est pas acceptée par les conducteurs routiers, malgré les efforts de souplesse concédés par le gouvernement en faveur de la catégorie des Sotramas. Ainsi, le gouvernement a accepté de fixer un montant forfaitaire de 2 000 FCFA pour 24 heures pour les Sotramas qui, sous l’ancien système, payaient 1 000 F CFA par jour. Mais pour les camions-bennes et les autres usagers, le ministre des Transports est resté intransigeant. Ils paieront par passage, quel que soit le nombre de rotation. Les syndicats comptent observer, ce mardi 9 mars, un arrêt de travail de 24 heures pour dénoncer cette mesure à laquelle ils n’entendent pas se soumettre. Selon l’un des responsables du Syndicat national des transporteurs urbain et interurbain, Fodé Kéïta dit  »Vieux Djan », cet arrêt de travail concerne tous les véhicules de transport en commun et les camions. Cet acte de protestation concerne la seule journée d’aujourd’hui et c’est un préalable à la grève de 72 heures qui sera observée par les mêmes acteurs, à compter du 23 mars prochain.

YC

Source : l’Indépendant