mar. Juin 22nd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

 » Candidature  » d’Assimi Goïta à la prochaine présidentielle: Issa Kaou N’Djim en porte à faux avec la Charte de la Transition

L’annonce par le coordinateur général éjecté de la CMAS de  » la candidature  » de l’actuel Vice-président de la Transition à la présidentielle de début 2022 tient davantage de la provocation que du réalisme politique.

Cette annonce, pas trop surprenante de sa part, a été faite, samedi dernier, par Issa Kaou N’Djim devant les femmes de sa Plateforme,  Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition (ARCT), réunies au CICB pour la célébration du 8 mars.  » Je vais vous dire quelque chose mais ce n’est pas un secret. Il se fera [inchallah]. Assimi Goïta sera notre candidat et il gagnera les élections « , a affirmé cet ex-membre du M5-RFP, devenu 4è Vice-président du Conseil National de Transition (CNT).

Issa Kaou N’Djim, qui s’est retiré de la Coalition de contestation avant d’être destitué en décembre dernier de la CMAS, précise que le chef de l’ex-junte militaire sera  » le candidat du peuple et sera élu démocratiquement pour réussir la transformation de notre société « . Laquelle est minée, selon lui, par des décennies de malversation et surtout par une corruption généralisée portée par les politiciens de 1991.  » Nous allons démocratiquement changer le destin du Mali « , assure-t-il à ses militantes.

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant