mer. Juin 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

21ème  session ordinaire du Conseil d’Administration du CENOU: Une panoplie d’activités réalisées en 2020 et d’autres prévues en 2021 pour  » redonner espoir à l’enseignement supérieur « 

Le Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) a tenu, hier mercredi, dans ses locaux, la 21ème session ordinaire de son Conseil d’Administration. La cérémonie d’ouverture était présidée par son directeur général, colonel Ousmane Dembélé.

Au cours de cette session, les administrateurs ont examiné le PV de la dernière session, les rapports d’activités et financiers de 2020, le programme d’activités et le projet de budget 2021 et le plan stratégique 2021-2025. Les administrateurs ont eu droit à des présentations sur la situation de la dette intérieure du CENOU, sur la contribution des étudiants aux œuvres universitaires et sur les conclusions de l’étude sur l’implication du secteur privé dans le transport des étudiants.

Dans son allocution  d’ouverture, le Directeur général du CENOU, Colonel Ousmane Dembélé a souligné que cette session se tient dans un contexte particulier de la vie de notre pays et en particulier pour le sous-secteur de l’enseignement supérieur qui est sérieusement affecté par les conséquences de la crise sanitaire et socio-politique que traverse le pays.

Face à cette situation, il estime qu’il faut donc  » briller par notre imagination et notre sens du devoir pour redonner espoir à l’enseignement supérieur dans notre pays. Il s’agit de tout mettre en œuvre pour améliorer non seulement les conditions de vie et d’étude des apprenants mais aussi améliorer la qualité de l’enseignement« .

A cet egard il a évoqué quelques actions posées par sa structure pour l’amélioration des conditions d’accès aux allocations financières (bourses) et aux œuvres universitaires pour soulager les étudiants.  » Compte tenu de l’accroissement régulier des effectifs des étudiants d’une année à l’autre, les responsables du CENOU ont apporté des innovations, en instaurant le système de la bancarisation pour réduire la pénibilité des étudiants « , a-t-il précisé.

Au cours de l’année 2020, le CENOU a réalisé plusieurs activités dont les plus saillants sont la création et l’opérationnalisation de deux centres régionaux à Bamako et à Koulikoro, l’élaboration du projet de plan stratégique  quinquennal  2021-2025, la révision du manuel de procédures, la gestion et le suivi des affaires contentieuses en rapport avec le Contentieux de l’Etat,  la mise en service du nouveau système de dépôt des demandes de bourse en ligne et l’assistance à distance des étudiants, l’organisation en rapport avec les forces de sécurité d’une fouille de grande envergure sur la colline de Badalabougou et du campus universitaire de Kabala. S’y ajoutent l’augmentation de la capacité d’accueil des résidences à travers l’ouverture d’un second bloc de dortoirs à la cité de Kabala, la réhabilitation des installations d’éclairage public dans certains campus et  certaines résidences, l’opérationnalisation  des réseaux Wifi par fibre optique des résidences universitaires de la FST, du Point G, de l’IU, la mise en œuvre de la nouvelle convention de bancarisation des allocations financières avec Sama By UBA..

Malgré ces acquis, colonel Ousmane Dembélé a invité les administrateurs à des débats fructueux pour des propositions innovantes, afin de mieux asseoir les ambitions pour l’année 2021. Il a conclu en soulignant que «la mise en œuvre des recommandations du forum sur l’insécurité en milieu scolaire et universitaire et l’accompagnement social adapté au sous-secteur par l’Etat contribueront, sans nul doute, à donner un nouveau souffle à l’éducation» et il a assuré que le gouvernement mettra les bouchées doubles pour l’atteinte de ces objectifs.

 Hari Moussa MAIGA, Stagiaire

Source : l’Indépendant