mer. Juin 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Conférence international sur la coopération Sino-Malienne: L’ambassadeur de Chine Zhu Liying appelle à  » un soutien mutuel plus fort et plus clair aux intérêts respectifs « 

Le Centre des Etudes Francophones de l’Institut des Etudes Africaines de Zhejiang Normal University et le Club des Amis de la Chine au Mali ont coorganisé, mercredi dernier, une conférence internationale sur la coopération sino-malienne. Une occasion pour l’ambassadeur de Chine au Mali, Zhu Liying, d’appeler les intervenants à  » saisir cette opportunité pour élever le partenariat sino-malien au plus haut niveau « .

En raison de la pandémie, cette conférence internationale s’est tenue par visioconférence. Placée sous la haute présidence de l’ambassadeur de Chine au Mali, elle portait sur le thème :  » la coopération sino-malienne dans le contexte FCSA et de l’initiative de la nouvelle route de la soie « . Elle intervient, en effet, au moment où une session de l’Assemblée populaire de la Chine est en cours à Pékin. A l’issue de cette session, le 14è plan quinquennal de l’économie nationale chinoise sera adopté et permettra d’accélérer la modernisation socialiste du pays, d’ici 30 ans.

Cette rencontre se tient aussi à quelques mois du 20è anniversaire du FOCAC, dont la prochaine édition est prévue, cette année, à Dakar, au Sénégal. Elle fait également suite à l’adhésion de plusieurs pays, dont le Mali, à l’initiative de la Ceinture et de la Route, autrement dit  » la Nouvelle Route de la Soie « . Elle a enregistré la participation d’éminents professeurs, dont Liu Hongwu, Directeur de l’Institut des Etudes Africaines de Zhejiang University, Yoro Diallo, Directeur du Centre des Etudes Francophones, Dr Nasser Bouchiba, ACCADMaroc, le Français Dr Sébastien Goulard et l’ambassadeur, Mahamane Touré, Directeur de CES-MAECI.

 » Perspectives prometteuses « 

Ce dernier, qui était l’un des invités d’honneur, représentait le ministre des Affaires étrangères du Mali. Selon lui, la relation entre le Mali et la Chine ne cesse de s’accroitre à la grande satisfaction des deux peuples. Il appelle à promouvoir un nouveau partenariat qui prendra en compte la nouvelle vision de la Chine, tournée vers les affaires plutôt qu’à l’aide au développement. Il estime, à cet effet, qu’il faudra intensifier et diversifier les domaines d’intervention de la Chine au Mali, notamment celui de la réduction de la pauvreté. Dans ce contexte, la Chine a annoncé avoir, cette année,  » éradiqué l’extrême pauvreté sur son sol « .

 » Les perspectives de la Coopération avec la Chine sont encore prometteuses « , a déclaré l’ambassadeur Zhu Liying, dont le pays a été le seul à connaitre une croissance positive en 2020. Il a invité les participants à la conférence à saisir cette opportunité pour élever la coopération à un niveau plus large. Toute chose qui passera, selon lui, par  » le soutien mutuel, le plus fort et le plus clair, à nos intérêts fondamentaux respectifs « . Yoro Diallo précise que cette conférence a vulgarisé le contenu du Forum sur la Coopération sino-africaine, du projet de la Nouvelle Route de la Soie et des termes qui peuvent favoriser davantage le partenariat. Selon lui, des recommandations issues de cette rencontre seront regroupées puis mises à la disposition des décideurs. Aliou Sissoko, le président des Clubs des Amis de la Chine au Mali, s’est réjoui de la tenue de cette conférence et entend multiplier les rencontres de ce genre pour promouvoir et renforcer la coopération sinomalienne.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant