jeu. Juin 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour des actes, propos ou comportements qui consistent à saper le moral ou à ternir l’image des FAMa: Le Collectif pour la Défense des Militaires (CDM) compte porter plainte contre leurs auteurs

Des associations des organisations de la Société civile et de citoyens indépendants de l’intérieur comme de l’extérieur se sont regroupés au sein d’un rassemblement dénommé  » Collectif pour la Défense des Militaires (CDM) « . L’objectif de ce nouveau front est de lutter contre des actes, propos ou comportements qui consistent à saper le moral ou à ternir l’image de Forces de Défense et de Sécurité de l’Armée malienne dans leur mission régalienne. Il envisage également de poursuivre leurs auteurs. L’information a été donnée par les organisateurs, lors d’un point de presse, tenu samedi 13 mars dernier, à la Bourse du Travail.

Depuis près de dix ans, le Mali vit dans une situation où son existence même en tant que nation est mise en cause. Les Forces Armées de Défense et de Sécurité ont mis tout leur poids pour défendre l’intégrité territoriale avec les moyens dont elles disposent. C’est pourquoi, elles payent un lourd tribut, chaque jour, aux attaques terroristes de tous genres.

Ainsi, dans son manifeste, le Collectif pour la Défense des Militaires (CDM) a regretté que les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur utilisent aujourd’hui tous les moyens pour discréditer les FAMa et fragiliser le peu de cohésion qui nous reste.  » Aucune Nation ne peut confier sa défense à des partenaires extérieurs, fûssent-ils des amis indéfectibles « , a-t-il soutenu. C’est pourquoi, le CDM a déclaré qu’il ne ménagera aucun effort pour parvenir à restaurer l’honneur et la survie de la patrie malienne.

Pour ce faire, il entend lancer une vaste campagne de sensibilisation partout au Mali et même à l’extérieur afin de « dénoncer des actes, propos ou comportements qui consistent à saper le moral ou à ternir l’image de Forces Armées de Défense et de Sécurité ». Le Collectif compte également porter plainte contre les auteurs de ces pratiques en se constituant partie civile au besoin.

A l’entendre, l’Armée est l’incarnation de la souveraineté nationale d’un peuple. C’est dans ce sens que le CDM affirme que s’en prendre au moral des Forces de l’Armée, de Défense et de Sécurité constitue « un crime d’atteinte à la Sûreté et à l’Indépendance nationale de l’Etat ».

Il a, en outre, dénoncé les déclarations incohérentes de certaines associations, de groupes d’hommes ou d’individus qui  » ne font que renforcer l’apologie du terrorisme en République du Mali « . Et d’ajouter :  » Au Mali, nous considérons que ces allégations relèvent de la pure machination visant à jeter le discrédit sur ce que tout Etat a de plus cher : son Armée « .

Le Collectif s’est aussi désolé de voir les publications sur les réseaux sociaux des corps sans vie de nos soldats tués sur le champ de l’honneur.  » Ce sont des pratiques que nous combattrons quotidiennement et prenons l’engagement de poursuivre leurs auteurs devant la justice « , a-t-il indiqué.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant