mer. Juin 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Préparatifs des prochaines échéances électorales: Le PRVM-Fasoko et l’APR décident de mettre en place une commission paritaire en vue de nouer une alliance électorale forte

Une délégation du parti Alliance Pour la République (APR) dirigée par son président Oumar Ibrahim Touré s’est rendue, mercredi 17 mars dernier, au siège du PRVM-Fasoko sis à Boulkassoumbougou pour une visite de courtoisie. A l’issue de cette rencontre, les partis ont décidé de mettre en place une commission paritaire en vue d’une alliance forte pour les prochaines élections.

Le bureau du Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-Fasoko), issu du congrès du 27 février dernier, reçoit de plus de plus de  » visites de prise de contact « . Après l’ex-ministre Maould Ben Kattra et son mouvement PMDS, ce bureau dirigé par Samba Coulibaly a reçu, mercredi dernier, une forte délégation du parti APR conduite par son président Oumar Ibrahim Touré. Selon ce dernier, il s’agit d' » une visite de prise de contact pour échanger sur la vie des deux formations politiques, voir ce qui est possible de faire ensemble et se projeter dans l’avenir « .

Cette rencontre, qui intervient dans un contexte de précampagne électorale, a débouché sur la mise en place d’un cadre de collaboration.  » C’est une commission paritaire qui va statuer sur l’ensemble des questions notamment sur la vie de nos partis, nos différentes structures et envisager une alliance forte entre les deux formations politiques pour aller de l’avant  » a affirmé Oumar Ibrahim Touré, à l’issue des échanges. Cette commission, dont la mise en place sera finalisée la semaine prochaine, comportera 10 membres repartis à part égale entre les deux partis. Le président de l’APR, qui s’est dit  » très satisfait des échanges « , estime que son parti et PRVM-Fasoko ont  » beaucoup de points de convergence et battront pour que la Transition soit une réussite « . Cela, afin que les réformes politiques et institutionnelles envisagées puissent se réaliser sur une base consensuelle. Samba Coulibaly, le président du PRVM-Fasoko, a, pour sa part, indiqué que les deux partis ont plusieurs points en commun. Cela en référence au fait que les deux formations politiques ont été créées la même année, disposent pratiquement du même nombre de conseillers et avaient le même nombre de députés à l’Assemblée nationale. Il a annoncé qu’il conduira dès la semaine prochaine (mardi 23 mars) une délégation au siège de l’APR pour approfondir les échanges. Au cours de cette rencontre, la commission paritaire sera officiellement installée et ses points clés seront définis. Selon lui,  » il faut aller très vite « . Ces rencontres interviennent, pour rappel, au moment où le PRVM-Fasoko est partagé entre deux tendances. Un bureau est dirigé par Samba Coulibaly et l’autre est présidé par Mamadou Oumar Sidibé.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant