dim. Avr 11th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Salif Keita à propos de son concert d’hommage aux martyrs du 26 mars 1991 ce samedi 27 mars au Diataland:  » Je ferais 2 heures de concert uniquement pour le plaisir de mes fans « , dixit l’artiste

Apres des lustres, loin de la scène musicale, l’artiste international malien, Salif Keita, signe son retour sur la scène dans un show éponyme, ce samedi 27 mars 2021, sur son île,  »le Djataland ». Il l’a annoncé lors d’un point de presse, samedi dernier, en présence des deux organisateurs de l’évènement,  Ouambo M. Apollinaire et Abba Bocoum.

En effet, pour célébrer les 30 ans de la démocratie malienne, et rendre un vif hommage aux martyrs du 26 Mars 1991, le roi de la musique mandingue,  Salif Kéita, espère attirer le plus de monde, cette fois ci, avec des tickets à moindre coût.  » Ce n’est pas seulement les riches qui veulent voir Salif Keita, ce ticket sera à 10.000F « , a indiqué l’artiste, pour justifier la baisse des prix de ce spectacle. Sur ce podium mémorable, les mélomanes savoureront la sagesse de l’expérience, à travers le roi du Mandé, la douceur de la féminité avec Amy Koita et Aicha la belle, et surtout la fougue de la jeunesse et du Nord,  représentée par Kader Tarhane et d’autres artistes.

Selon l’artiste, ce concert est un cadre spécial, une occasion de créer un lien entre les différentes couches de la population et, surtout, un lieu d’échanges pour valoriser la musique malienne, dans un magnifique espace, sur l’île ‘‘Djataland », en cette période de chaleur. A ses dires, «  Le 26-Mars n’est pas une date qui doit passer inaperçue « , donc, toutes les conditions nécessaires seront mises en œuvre pour la réussite de cet évènement.  » C’est également une opportunité pour moi de me faire pardonner auprès de mes fans qui n’ont pas pu profiter de moi lors de la Saint Valentin « , dixit Salif, avant d’ajouter que  » après une rude période de crise multiforme, nous vous invitons à nous serrer les coudes, à nous serrer la main et à venir communier avec nous en reprenant en chœur les chansons mémorables qui, jusqu’à aujourd’hui, continuent de faire la fierté de la musique malienne  »

Selon Abba Bocoum, l’un des organisateurs de l’évènement, ce concert est pour le Mali. Il affirme que ce concert rassemblera sans doute dix mille  personnes. Pour lui, c’est aussi une occasion de lancer un appel à tous les partenaires,  à travers le monde   » Nous profitons de la conférence pour lancer un appel à tout un chacun pour nous rejoindre et faire vibrer la scène  »

Il soutient que ce concert se veut mémorable, car il contribuera au rayonnement de la ville de Bamako, à l’éveil des curiosités et à la création d’un environnement propice à la naissance et au développement de projets artistiques.

Awa Doumbia- Stagiaire

Source: l’Indépendant