dim. Avr 11th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Alors que les groupes terroristes mettent la pression sur les localités du  sud du pays: Une vingtaine d’assaillants mis hors de combat  dans la forêt de Sossobé (région de Mopti)

Les groupes terroristes ont été récemment mis en déroute, lors d’une offensive des FAMa dans la forêt de Sossobé, dans le cercle de Tenenkou.  Au cours de celle-ci une vingtaine d’assaillants ont été abattus, des armes et munitions saisies, selon une source sécuritaire.

Bien que peu d’information aient circulé sur l’identité des assaillants, la forêt de Sossobé  où a lieu le combat, notamment dans la zone inondée,  est un domaine de prédilection de la Katiba Ansar Eddine Macina de Amadou Koufa.

La forêt citée sert de repli pour les groupes djihadistes traqués par les forces  armées. D’autant que plusieurs attaques terroristes sont menées dans les secteurs Tenenkou-Diondiori, visant à la fois les civils et militaires.

A noter que la neutralisation de ces terroristes au centre du pays survient alors que dans les localités sud du pays, l’on assiste à une intensification des incursions djihadistes. Les régions de Sikasso et Koutiala subissent, depuis une dizaine de jours, des pressions de ces mouvements armés à travers une série d’attaques.

Opérations de ratissage

C’est d’ailleurs pour contrer cette mobilité que des opérations de ratissage sont menées par les FAMa. La dernière en date est l’interpellation, mardi dernier, d’au moins cinq présumés terroristes dans les secteurs de Danderesso et Zantiguila. Ils sont  soupçonnés d’appartenir à la Katiba Ansar Eddine Macina  ou à la Katiba du sud, qui tente de se reconstituer le long de la frontière avec le Burkina Faso.

A cela s’ajoute une autre attaque aux engins explosifs improvisés (EEI) ayant visé, hier mercredi, les FAMa à Tièré, dans la région de Koutiala, faisant deux blessés.  Quant au véhicule militaire, il a été entièrement endommagé.

A croire une source sécuritaire, les opérations militaires vont s’intensifier dans ces contrées en vue d’enrayer la menace terroriste qui s’amplifie et qui prend de plus en plus de proportions inquiétantes.

A.D

Source: l’Indépendant