dim. Oct 17th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après l’ouverture de la session ordinaire d’avril 2021 du CNT: Aboubacar Sidick Fomba dévoile ses 12 objectifs pour l’instauration d’un  » Mali-kura « 

L’un des jeunes membres du Conseil National de Transition (CNT), Dr Aboubacar Sidick Fomba, nom moins le Rapporteur de la Commission Santé, Développement Social et de la Solidarité vient d’annoncer ces douze objectifs pour un nouveau Mali autrement dit  » Mali-kura « . Au cours de cette session en collaboration avec d’autres membres du CNT, il promet l’application stricte de ces axes déclinés pour le bien-être des maliens.

Conformément à l’article 65 de la Constitution du 25 février 1992, la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2021 du Conseil National de Transition (CNT) s’est déroulée le vendredi dernier, en présence du président du parlement du Burkina Faso, de la présidente du parlement Togolais et une forte délégation du parlement du Ghana.

Après l’ouverture des travaux, le Rapporteur de la Commission Santé, Développement Social et de la Solidarité, Dr Aboubacar Sidick Fomba a décliné les objectifs, qu’il souhaite faire appliquer au cours de cette session en collaboration avec d’autres membres de l’Institution. Il s’agit de partager la souffrance des maliens établis à l’extérieur du pays et prendre comme préoccupation essentielle la carte Nina, les documents administratifs, le soutien du pays et leur valorisation dans leur lieu de résidence, de réhabiliter les sociétés nationales notamment la COMATEX, HUICOMA, l’usine de Thé Farako, SOPAMA et UMPP et d’apporter toute la lumière sur le bradage des biens de l’Etat, l’agression foncière des terres attribuées à L’IER et le vote du projet de loi sur la taxe foncière.

S’y ajoutent, le fait de libérer les espaces verts de Bamako qui sont au nombre de 2021 environ, procéder à des interpellations parlementaires sous forme de questions orales et écrites et aucun ministre ne sera épargné dans le but d’éclairer le CNT et la population malienne des activités de ces ministres dans la gestion de leur département. Aussi, il sera question d’organiser les visites inopinées dans les directions centrales, les missions de terrain et les auditions des directeurs centraux sur le fonctionnement de leur service.

En plus, Dr Aboubacar Sidick Fomba compte mettre en œuvre les actions importantes pour la lutte contre l’impunité, la corruption et surtout l’injustice sociale. Pour ce faire, il gardera jalousement la vigilance et exigence sur les questions des réformes politiques, l’élaboration et l’adoption de la nouvelle constitution et la relecture de l’accord d’Alger. Il compte maintenir également le cap par rapport à la question de l’école malienne notamment l’application et la préservation de l’article 39, les conditions de travail et de vie des Fama, le plan de carrière des agents de santé, la distribution de la bonne justice et les questions liées à l’emploi des jeunes et la valorisation du citoyen malien.

Pour conclure, il sera question de valoriser la culture malienne et engager une lutte implacable contre la dépravation de nos coutumes et nos mœurs. Ce, afin de venir au secours des victimes d’injustice sociale et d’abus de pouvoir à tous les niveaux et de veiller à l’application de nos textes.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant