lun. Mai 17th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

4ème session du comité de pilotage du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de Détail (PROFAC): Le budget de l’exercice 2020 réalisé à plus de 80%

Le budget de l’exercice 2020 du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de Détail (PROFAC) a été réalisé à plus de 80%. C’est ce qui ressort des travaux de sa 4ème session du comité de pilotage tenue, hier jeudi.

L’ordre du jour de cette session a porté sur l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’année 2020, la présentation du projet de programme d’activités et de budget du premier semestre de l’année écoulée, l’examen et l’adoption du projet de programme d’activités et de budget, au titre de 2021.

Au titre de l’année 2020, le projet a bénéficié d’une dotation de 300 millions F CFA du Budget Spécial d’Investissement (BSI) à laquelle il faut ajouter 48 967 000 F CFA du reliquat du don hors projet japonais et une prévision de 30 millions F CFA de participation des bénéficiaires.

Les réalisations de l’année écoulée s’élèvent à 303 345 000 F CFA soit un taux de réalisation de 80.04%. Les dotations réellement ouvertes par la Direction Générale du Budget, au titre du BSI 2020 s’élève à 264 345 060 F CFA soit 88.11%.

En ce qui concerne le don hors projet japonais, le montant restant était de 41 millions  F CFA après la prise en charge du reliquat des frais de suivi et de contrôle des 3 000 étals.

A l’ouverture des travaux, le ministre de l’Industrie du Commerce et de la Promotion des Investissements, président du comité de pilotage, Arouna Niang a souligné que  » les différentes dotations budgétaires de 2020 ont permis la réalisation d’activités majeures notamment dans les domaines de l’appui au financement des activités des acteurs, de l’appui à l’amélioration de la commercialisation des produits, de la coordination, suivi évaluation et communication « .

Il indiquera qu’au titre de l’année 2021, un montant de 300 millions F CFA a été alloué au PROFAC à travers le Budget Spécial d’Investissement. A cela, il faut ajouter l’accompagnement de la Chambre de Commerce à hauteur de 50 millions F CFA.

Signalons que le PROFAC est un mécanisme d’accompagnement des activités de la population active, exerçant dans le domaine du commerce de produits. Son objectif est d’appuyer les efforts d’élargissement de l’assiette fiscale et d’amélioration des recettes fiscales intérieures en contribuant au renforcement et à l’organisation des acteurs du secteur.

Falé COULIBALY

Source: l’Indépendant