mer. Juin 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso: Le Groupe BDM-SA ouvre sa filiale BDU-Sénégal, le 29 avril prochain

La filiale de la Banque de Développement de l’Union (BDU), du Sénégal, ouvrira ses portes aux clients, le jeudi 29 avril prochain. Située dans l’enceinte de l’immeuble Clair Afrique, Rue Malenfant, Place de l’Indépendance, Dakar Plateau, cette succursale de la BDM-SA s’inscrit en droit ligne de la stratégie d’expansion sous-régionale du premier groupe bancaire malien, déjà présent en Guinée Bissau, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso.

Le Groupe bancaire malien, BDM-SA, sous la conduite de son président du Conseil d’administration, Ahmed Mohamed Ag Hamani et de son Directeur Général, Bréhima Amadou Haïdara, poursuit son expansion dans la sous-région, à travers l’ouverture de ses filiales BDU.

Dans un communiqué de presse, rendu public le weekend-dernier, la Direction Générale BDM-SA dit informer la clientèle que l’ouverture des guichets de sa succursale du Sénégal sera effective, à partir du jeudi 29 avril 2021. La nouvelle succursale de la BDM- SA est située dans l’enceinte de l’immeuble Clair Afrique, Rue Malenfant, Place de l’Indépendance, Dakar Plateau. En effet, après avoir fait ses preuves au Mali, le BDM-SA s’est muée en banque de développement de l’Union pour renforcer le processus d’intégration économique et financière engagée par les Chefs d’Etat et de gouvernement. C’est ainsi que sa première filiale a vu le jour en Guinée Bissau, en février 2006. Considérée à l’époque comme un pari fou pour une banque malienne de s’implanter dans un pays lusophone, confronté, en outre, à une certaine instabilité politique.

Cependant, l’engagement des responsables de la banque, soutenus par les autorités maliennes et monétaires ont pu mettre en route cette la BDU-Bissau, dont le Directeur général n’était autre que Mamadou Igor Diarra, devenu par la suite plusieurs fois ministre.

Après le succès de cette première implantation dans la zone UMOA, la BDM-SA lancera officiellement sa deuxième filiale en Côte d’Ivoire, le jeudi 1er décembre 2016. Première économie de la zone CFA, en Afrique de l’Ouest, faisant de lui un marché porteur, le secteur bancaire, en Côte d’Ivoire, certes, était déjà très compétitif avec 27 autres établissements, alors que le Mali compte en tout 14 banques. Malgré cet état de fait, la Banque De l’Union – Côte d’Ivoire a pu tirer son épingle du jeu avec des résultats, aujourd’hui, encourageants et participe, actuellement, pleinement au développement de ce pays.

Après avoir ouvert ses guichets aux clients, le 15 janvier 2015, à Ouagadougou, la BDU-Burkina Faso a été officiellement lancée le  22 décembre 2016, avec des agences à Sankaryaré, Pissy, Bobo-Dioulasso et Ouahigouya.

Les filiales sont de véritables banques qui offrent tous les services classiques en la matière.  Que ce soit les comptes courants, le compte chèque particulier, le compte d’Epargne, le compte à terme, les crédits de consommation, d’équipement, d’investissement, les cautions diverses, les remises et crédits documentaires, les avals de traites. S’y ajoutent les retraits et versements d’espèces, la mise à disposition de chéquier, les virements nationaux et sous-régionaux et internationaux …

Il faut souligner que, dans ces pays, le capital social de ces filiales est détenu par la BDM-SA, la BOAD, la CCIM et le secteur privé des pays d’accueil.

Youssouf CAMARA

Source: l’Indépendant