lun. Mai 17th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La Ligue de Gymnastique du District de Bamako érigée: Drissa Kamaté porté à la tête d’un bureau pléthorique de 88 membres 

La Fédération Malienne de Gymnastique a procédé, hier, au Palais des Sport, à l’érection de la Ligue du District de Bamako de la discipline. Le tout premier bureau, dirigé par Drissa Kamaté, a été élu par acclamation. C’était sous la supervision du représentant de la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports du District de Bamako, Demba Dansoko.

Conformément  aux recommandations de la Direction Nationale des Sports et de l’Education Physique, la Fédération Malienne de Gymnastique a mis en place une ligue de la discipline à Bamako. C’était à la faveur d’une assemblée générale, tenue, hier, dimanche, au Palais des Sports de Bamako.

Prônant le consensus, les gymnastes de la capitale ont élu, par acclamation, un bureau de 88 membres pour un mandat de 4 ans. A sa tête, on retrouve Drissa Kamaté (Directeur du Palais des Sports). Dans son intervention, il a indiqué que la mission principale sera de vulgariser la gymnastique à Bamako et représenter le Mali lors des Jeux Olympiques. Pour ce faire, il a confié que son équipe va initier des formations et organiser des compétitions nationales. A cet effet, Drissa Kamaté a sollicité l’accompagnement des sponsors et des mécènes.

En ce qui concerne le nombre pléthorique des membres du bureau, il a donné une explication. «  La gymnastique est la mère de tous les sports. Il fallait donc intégrer tout le monde. Et chacun a un rôle à jouer pour la vulgarisation de la discipline « , a-t-il justifié.

Présents à cette Assemblée générale, le représentant de la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports du District de Bamako, Demba Dansoko et le président de la Fédération Malienne de Basketball, Harouna B. Maïga, ont salué le consensus qui a prévalu dans la mise en place du bureau. Avant de souhaiter bon vent à la nouvelle équipe dirigeante de la Gymnastique de la capitale malienne.

C’est partant du constat d’une surabondance de salles de Gymnastique au Mali que les gymnastes du Mali ont nourri l’idée de se fédérer en association puis finalement en fédération officielle. Pour eux, le nombre élevé de salles est une belle initiative, mais comporte des  » risques invalidants pour les pratiquants », par défaut d’un encadrement technique approprié.

Ainsi, grâce à cet esprit d’ouverture, l’Association Malienne de Gymnastique a vu le jour en juin 2014. Ayant obtenu récemment son agrément de  Fédération national sportive, elle a mené déjà plusieurs activités. On peut citer, entre autres, des formations sur le body combat, à l’endroit de ses coachs, des marches sportives, à l’occasion du 8 Mars, pour magnifier la femme,  l’organisation d’activités médico-sportives à travers des séances de formation, de contrôle de tension artérielle, des panels sur les maladies cardiovasculaires…

En outre, après Bamako, la Fédération va poursuivre son processus d’implantation à travers  tout le pays. Il est annoncé, dans un bref délai, la mise en place des ligues dans cinq régions du Mali.

SIC

Source: l’Indépendant