mar. Oct 26th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Mort hier du Président tchadien Idriss Déby Itno de  » blessures par balles  » reçues au front: Un pilier de la stabilisation du Sahel brisé

L’annonce faite aux premières heures de la journée d’hier mardi 20 avril s’est répandue comme une trainée de poudre. Il s’agit, bien évidemment, de la mort du désormais ancien président tchadien, Idriss Déby Itno. Il a succombé aux blessures qu’il a subies, le week-end dernier, alors qu’il était au front avec ses militaires de l’armée régulière pour stopper l’avancée des rebelles  du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad. Une nouvelle qui intervient vingt-quatre heures après que la Cour suprême eut confirmé l’élection de l’ancien président tchadien pour un sixième mandat et ce, dès le premier tour de la présidentielle tenue le 11 avril dernier. Avec sa disparition brutale, c’est une grande période d’incertitude qui s’ouvre pour tout le Sahel où Idriss Déby représentait un véritable pilier de la stabilisation de cette région.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant