jeu. Jan 20th, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Dans un rapport, publié le 23 avril dernier, sur les évènements ayant conduit à la chute d’IBK: Amnesty International réclame « justice » pour les 22 tués par balles lors des manifestations et le coup d’Etat du 18 août 2020

Amnesty International dénonce, dans un rapport rendu public le 23 avril dernier, la mort de 18 personnes tuées par balles, lors des manifestations de juillet dernier et dément que le coup d’Etat du 18 août se soit déroulé  » sans effusion de sang « . Cette organisation de défense de droits humains qui déplore également quatre morts suite au coup de force, réclame, à cet effet,  » justice pour les personnes tuées « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant