mar. Juin 22nd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Octroi de pension de retraite et autres avantages aux anciens présidents de l’Assemblée nationale ou tout autre organe législatif: Magma Gabriel Konaté retire sa proposition de loi controversée

Alors que la vague d’indignation se poursuivait, Magma Gabriel Konaté, membre du CNT, annonce le retrait de son projet de loi controversé, introduit en avril dernier au CNT en vue d’accorder une pension de retraite aux anciens présidents de l’Assemblée nationale.

L’introduction de ce projet de loi puis sa publication sur les réseaux sociaux a suscité l’indignation. Cela compte tenu de la période et du contexte.  » Le Mali a d’autres priorités que cette loi budgétivore « , avait commenté un internaute avant qu’un autre n’enfonce le clou  » Magma signe ainsi sa compromission dans le système. Il ne peut pas se lever un matin et initier cette loi comme ça… L’homme que nous connaissons doit avoir bien d’autres priorités pour le Mali… Il est donc en mission « . Ce dernier va plus loin en indiquant qu’  » il le fait sur demande, pour couvrir la hiérarchie du CNT et préparer une retraite dorée pour le Colonel Malick Diaw « .

Certains membres du CNT comme Hassane Sidibé et Aboubacar Sidick Fomba s’étaient également démarqués du projet. Le premier le qualifie de  » pure absurdité en cette période « , le second estime qu’il  » demeure un papier sans valeur réelle jusqu’à la plénière pour délibération sur son sort « .

Magma Gabriel a tenté, dans un premier temps, d’expliquer les bien-fondés de son projet mais a trébuché en tenant des propos jugés insultants. Dans une lettre adressée hier au président CNT, il décide de finalement retirer la proposition de loi qu’il avait initiée. Ledit projet portait sur  » un régime spécial de pension de retraite et autres avantages accordés aux anciens présidents de l’Assemblée nationale ou tout autre organe parlementaire et législatif en République du Mali « . A l’évidence le dernier segment de la phrase revoit au CNT actuel.

Cette décision met partiellement fin à cet épisode puisque certains exigent des  » excuses publiques «  de l’initiateur du projet pour  » les insultes proférées « . Son projet de loi, déposé le 8 avril dernier au CNT, prévoyait  d’accorder aux anciens présidents de l’hémicycle des avantages à hauteur de rang, à l’instar des anciens présidents et anciens Premiers ministres.

Il devrait permettre aux anciens présidents de l’hémicycle d’avoir droit à un passeport diplomatique, deux agents de sécurité,  un véhicule et un chauffeur, de la domesticité, d’une indemnité de logement, une indemnité d’électricité, une indemnité d’eau et de téléphone.

Selon Magma Gabriel Konaté  » l’esprit est d’éviter aux anciens présidents de l’Assemblée nationale de vivre dans la misère et la précarité « . En des circonstances normales, l’initiative ne devrait pas heurter outre mesure.

Moussa Sayon CAMARA

Source: l’Indépendant