jeu. Juin 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Mot d’ordre de grève de l’UNTM: Le SAM et SYLIMA en appellent «au sens élevé de la solidarité contre des syndicats animés par la haine»

Très remontés par les critiques dont font l’objet, ces derniers temps, les procureurs et juges dans l’exercice de leur fonction, les syndicats des magistrats ont tenu une réunion, le samedi 15 mai dernier, à l’Institut National de la Formation Judiciaire (INFJ). A cet égard, ils ont annoncé la tenue d’une conférence de presse, ce lundi 17 mai à la Cour Suprême, afin d’édifier l’opinion nationale et internationale sur les différents points qui ont été adoptés, notamment celui afférent à la fixation des contours de  » l’infraction d’outrage à magistrat « . Il sera également question des dispositions à prendre par rapport à la grève de l’UNTM. Par ailleurs, selon une source digne de foi, il est attendu lors de cette conférence de presse, que les magistrats annoncent le retrait des plaintes pour  » outrage à magistrat  » déposées contre Me Mohamed Ali Bathily et Me Kassoum Tapo, à deux conditions. La première, c’est que le bâtonnier de l’Ordre des avocats leur présente des excuses. La seconde c’est que Youssouf Ali Bathily alias Ras-Bath reste en prison jusqu’à son procès fixé pour le 4 août.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant