jeu. Juin 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Acharnement contre la ligue de Ségou et détournement des clés de licences du Mamahira AC et de l’AS Espoir: Le Comité exécutif de la FEMAFOOT en passe de replonger le football malien dans l’impasse   

Le football malien continue de marcher sur sa tête. Et ce, à cause des agissements du Comité Exécutif de la FEMAFOOT, qui semble, en l’occurrence, vouloir jouer au pyromane.

En effet, depuis fin 2019, le Bureau fédéral ne cesse de s’acharner contre le bureau de la Ligue de football de Ségou. Après avoir essuyé des échecs dans plusieurs de ses actions de déstabilisation, dont celle de mettre en place un bureau parallèle, le Comité exécutif revient  à la charge. Cette fois-ci, il instruit à la Ligue de Ségou de violer ses propres textes. Faute de quoi, des sanctions vont suivre.

En effet, l’équipe fédérale vient d’adresser une nouvelle correspondance à la ligue dans laquelle elle lui ordonne d’intégrer dans le championnat régional l’Association Sportive de Kalaké (ASK). Or, ce club n’est pas à jour de ses cotisations au niveau de la Ligue. A cet effet, il a été exclu par l’article 7 des statuts de la Ligue, qui stipule : « le montant de la cotisation annuelle des membres payants est fixé par l’Assemblée Générale Ordinaire. Il est payable par mandat, chèque bancaire ou postal, ou en espèces au bureau  de la Ligue Régionale, avant le 30 septembre, délai de rigueur. Ce délai passé, le membre qui n’aura pas payé, verra sa participation aux activités de la ligue suspendue, ses engagements refusés ou annulés, aussi bien dans les épreuves régionales que dans celles nationales « .

Que disent les textes ?

En dépit de ces dispositions très claires, le Comité exécutif a décidé d’engager un bras de fer avec la ligue en proférant des menaces de sanctions.  » Le Comité Exécutif, lors de sa réunion du 27 mai 2021, après analyse de la situation du football à Ségou, a décidé celle-ci tels que prévues dans nos statuts : Intimer la ligue de Ségou d’intégrer dans le championnat régional en cours l’AS Kalaké et toutes autres équipes de sa juridiction, régulièrement affiliées et qui souhaitent participer à cette compétition ; faute d’appliquer cette instruction d’ici le 4 juin 2021, le Championnat régional de Ségou sera déclaré nul et de nul effet et tous les droits et avantages liés au titre de Champion régional de la saison 2020-2021 lui seront refusés. Des sanctions supplémentaires pourront être prises à l’encontre de la ligue et de ses membres « , peut-on lire sur une correspondance.

Contrairement à la ligue, qui a brandi l’article prévoyant l’exclusion de l’AS Kalaké, le Comité exécutif n’a avancé aucun argument qui prouve que l’ASK possède des droits de participer à la compétition. Il s’est juste contenté d’indiquer qu’il a décidé  » celle-ci tels que prévues dans nos statuts « . Au lieu de brandir des menaces de sanctions, une instance plus responsable aurait juste fourni les dispositions qui permettent l’intégration du club exclu.

Eventuel retour devant le TAS

En tout cas, le bureau de la ligue n’est pas dans la logique de transgresser ses propres textes et entend user de tous les moyens légaux pour sa défense en cas de quelconque sanction de la part du Comité exécutif.  » Jamais, nous n’allons violer nos textes pour faire plaisir aux Messieurs de Bamako. Nous sommes prêts à aller au Tribunal Arbitral du Sport pour vider cette affaire « , nous a confié un membre de la structure régionale.

Au-delà  de la ligue de Ségou, le Mamahira AC de Kati et l’AS Espoir de Nioro sont aussi à couteaux tirés avec le Comité Exécutif. Leurs clés pour la confection des licences ont été remises à des bureaux parallèles. Ces deux clubs de deuxième division, qui demandent à être remis dans leurs droits, ont aussi entamé des procédures judiciaires. Il faut souligner que le bureau légitime du Mamahira AC et celui de l’AS Espoir ont même participé à l’Assemblée générale ayant élu l’actuel Comité Exécutif de la FEMAFOOT…

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant